RMC Sport

Nantes-OL: Cherki, premier récital d'une graine de star

Double buteur et double passeur décisif samedi lors de la victoire de l'OL à Nantes (4-3) en 16es de finale de Coupe de France, Rayan Cherki a signé son premier acte fort sur la scène des grands, à seulement 16 ans et cinq mois. Des débuts fracassants qui appellent une suite possiblement pavée d'or.

Il avait pourtant prévenu tout le monde quelques jours plus tôt. "Je veux avoir les records et entrer dans l’histoire du club pour que personne ne puisse derrière me détrôner", avait-il déclaré sur OLTV. C'était avant de frapper les esprits sur le terrain, en claquant un doublé, en signant deux passes décisives et en obtenant un penalty samedi, lors de la victoire de l'OL à Nantes (4-3) en 16es de finale de Coupe de France. 

>>> Comment l'OL a forgé le joyau Cherki

Déjà des records

16 ans et cinq mois, le bel âge... mais déjà celui de la révélation. Un premier doublé chez les grands, dont un premier but après moins d'une minute de jeu, dans la peau d'un titulaire associé à Moussa Dembélé, avec qui il dit s'entendre "comme un frère" sur le terrain. Pas mal pour marquer le coup. 

Rudi Garcia l'avait fait entrer sur la pelouse le 19 octobre dernier contre Dijon en Ligue 1, il lui avait offert quelques minutes le 27 novembre, face au Zenit en Ligue des champions. Le 5 janvier, il devenait le plus jeune buteur de l'histoire de l'OL, en marquant contre Bourg-en-Bresse en Coupe de France, à 16 ans et 140 jours. 

Et c'est donc son premier récital avec les pros que Rayan Cherki a livré ce samedi, titularisé dans un rôle inhabituel de deuxième attaquant axial. Parfait pour décrocher mais aussi pour l'obliger à défendre et à "jouer collectif", comme l'expliquera son entraîneur en conférence de presse d'après-match.

Garcia ne veut pas d'enflammade

Celui qui a fait ses armes à Saint-Priest avant de rejoindre l'Olympique Lyonnais à 7 ans avait bien de quoi embrasser la pelouse de La Beaujoire et s'agenouiller pour savourer l'instant. Et pourtant, Rudi Garcia stoppe déjà l'enflammade. 

"Effectivement, tout ce qui saute aux yeux ce soir, ce sont ses deux buts, le penalty obtenu, les deux passes décisives. Mais on sait que c'est un garçon qui a les capacités pour être décisif. Bien sûr que ça, ça m'a plu. Mais mon rôle est aussi d'abaisser un peu les niveaux, parce que tout le monde va le porter aux nues et ça va être un grand danger s'il ne m'écoute plus, ne travaille plus et pense que c'est arrivé", insiste le technicien lyonnais.

Reste les chiffres, ses actions décisives et... son âge. "Faut pas trop lui parler d'âge hein", a plaisanté Kylian Mbappé sur Twitter. Non, promis, on ne parle pas d'âge, juste de talent.

A.Bo avec J.Re