RMC Sport

Bale, Robben, Sanchez, Mahrez… ces stars qui risquent de ne pas voir la Russie

Arjen Robben

Arjen Robben - AFP

A un peu plus d’un an de la Coupe du monde 2018 quelques stars ne sont pas certaines de pouvoir participer à cette édition en Russie. Gareth Bale, Arjen Robben, Arturo Vidal, Alexis Sanchez, Riyad Mahrez et Pierre-Emerick Aubameyang sont tous plus ou moins en difficulté. Tour d'horizon.

Bale et le pays de Galles en difficulté

Après un Euro 2016 fantastique achevé en demi-finales face au Portugal (2-0), le pays de Galles est seulement troisième de son groupe (le 1er de chaque groupe sera qualifié, les huit meilleurs deuxièmes iront en barrages). C’est la Serbie et l’Irlande qui dominent ce groupe D, avec 11 points chacun. Gareth Bale et les siens ont quatre points de retards sur ces deux équipes. En juin, les Gallois se déplaceront en Serbie pour une rencontre qui s’annonce déterminante. Et ils recevront l’Irlande lors de la dernière rencontre de cette phase de groupe. D’un point de vue personnel, le joueur du Real Madrid tient son rang. Avec quatre buts en cinq rencontres, il a marqué la moitié des buts de sa sélection. Le pays de Galles aura besoin d’un grand Gareth Bale pour espérer voir la Russie.

-
- © -

Rien ne va plus pour Robben et les Pays-Bas

Rien ne va plus pour les Pays-Bas, qui se sont inclinés 2-0 en Bulgarie ce samedi. Cette défaite a été celle de trop pour le sélectionneur Danny Blind, qui a été démis de ses fonctions. Les Néerlandais ne sont que quatrièmes du groupe A, à six points de la France et trois de la Suède. Après avoir loupé l’Euro 2016, les Pays-Bas pourraient ne pas être présents en Russie. La première place semblant inaccessible, les hommes d’Arjen Robben vont tenter de revenir sur le Suède. Ils accueilleront d’ailleurs les Suédois lors de leur dernier match. Une rencontre qui devrait être décisive, après un déplacement en France à la fin du mois de septembre. Blessé en début de saison, Arjen Robben n’a disputé que deux rencontres lors de ces qualifications, pour un but contre le Luxembourg en novembre dernier.

A lire aussi >> Quand Ribéry chambre Robben...

-
- © -

Alexis Sanchez et Vidal au top, mais le Chili trop inconstant

Pour se qualifier pour la Coupe du monde 2018 en Russie, les nations sud-américaines doivent terminer dans les cinq premières places d’un groupe de dix équipes. Les quatre premiers sont directement qualifiés tandis que le cinquième devra lui affronter une équipe de la zone Océanie en barrage. Le Chili d’Alexis Sanchez et d'Arturo Vidal ne pointe actuellement qu’à la sixième place de ce groupe.

Les Chiliens alternent le bon et le moins bon depuis le début de ces qualifications. Avec six victoires et cinq défaites, ils n’ont que 18 points, autant que le cinquième, l’Equateur. Il n’y a donc pas encore le feu, mais Alexis Sanchez et ses coéquipiers vont devoir commencer à enchaîner les victoires pour être en Russie en 2018. Concernant leurs statistiques individuelles, le Gunner et le joueur du Bayern tiennent leur équipe à bout de bras. Avec cinq et six buts chacun, ils ont marqué plus de la moitié des buts du Chili.

A lire aussi >> Arsenal: Wenger confirme des discussions "suspendues" avec Sanchez et Özil

-
- © -

L’Algérie et Mahrez loin de la Russie

Eliminée dès la phase de poules de la CAN 2017, l’Algérie est en très grande difficulté dans ces qualifications. Dernière de son groupe avec seulement un point en deux rencontres, l’Algérie pointe à cinq unités du Nigéria qui est premier. Alors qu’en Afrique, il faut terminer premier de groupe pour s’envoler pour la Russie, cela s’annonce très compliqué pour Riyad Mahrez et ses coéquipiers. Pour espérer finir en tête, l’Algérie devra faire un sans-faute lors des quatre derniers matchs. Pour cela, les Algériens auront besoin d’un grand Riyad Mahrez, qui était titulaire lors des deux premières rencontres pour un but face au Nigéria. La prochaine double confrontation contre la Zambie sera primordiale.

-
- © -

Aubameyang et le Gabon devront marquer

Le Gabon a hérité du groupe de la mort pour ces qualifications, avec la Côte d’Ivoire, le Maroc et le Mali. Les Gabonais n’ont pas toujours pas gagné en deux rencontres. Pire, ils n’ont toujours pas marqué. Pierre-Emerick Aubameyang et ses coéquipiers ont concédé deux 0-0 contre le Mali et le Maroc. Ils pointent donc à deux points de la Côte d’Ivoire, qu’ils affronteront deux fois de suite en août et septembre prochain. Cette double confrontation va permettre de savoir un peu plus dans ce groupe C.

A lire aussi >> Arconada, Papinade, retraite de Zizou… il se passe toujours quelque chose lors des France-Espagne

-
- © -
T.B.