RMC Sport

Coupe du monde 2022: budget, logement... Comment les supporters français préparent leur voyage au Qatar

Deux supporters de l'équipe de France de football, Yannick et François, se sont confiés à RMC Sport sur leur futur voyage au Qatar pour la Coupe du monde 2022.

Si le nombre de supporters français présents à Doha pendant la Coupe du monde 2022 (20 novembre-18 décembre) n'est pas encore connu, il est certain que Yannick et François, membre du groupe de supporters Irrésistibles Français (IF), en seront. Ces deux fans des Bleus se sont confiés à RMC Sport sur leur préparation pour le déplacement au Qatar.

"Ça a été galère", admet François, qui va vivre son deuxième Mondial de près, après celui de 2018 en Russie. "On a eu des craintes, parce qu'on savait que c'était coûteux, souligne Yannick. Au final, c'est environ 800 euros par personne pour l'hébergement, 1.050 euros pour l'avion en vol direct au départ de Paris, et les billets pour les quatre premiers matchs coûtent 280 euros. Au total, c'est approximativement 2.200-2.300 euros par personne pour 15 jours de compétition".

"Le Qatar nous disait de loger à Dubaï et de faire l'aller-retour dans la journée"

"Là, on est plus en train de se demander ce qu'on va faire sur place, côté tourisme. (...) Il n’y a pas grand-chose à faire au Qatar", remarque François, alors que Yannick "va essayer d'aller dans les pays à proximité". Cette pratique est d'ailleurs vivement conseillée par les autorités qataries, histoire de faire baisser la tension sur les logements. "À l'origine, le Qatar nous disait de loger à Dubaï et de faire l'aller-retour dans la journée. C'était hors de question", déclare le membre des IF.

Autre question qui fâche: l'alcool, strictement encadré dans l'émirat. La vente de boissons alcoolisées autour des stades et dans certaines fan zones ne sera permise que dans des créneaux horaires restreints. Les modalités étaient encore en discussion au mois de juillet, mais l'achat de bière ne devrait pas être possible à l'intérieur des stades. Il ne devrait être autorisé qu'autour des enceintes sportives, avant et après les matchs. Le site de la FIFA promet aussi "bières, champagne, vins et spiritueux" dans des espaces VIP.

"Faire abstraction du pays"

Si François prédit une "ambiance un peu différente" et annonce surtout un "choc culturel" pour les Anglais, il s'attend tout de même à "une très belle fête" qui sera "encore plus axée football que d'habitude". Yannick est tout aussi tranquille à ce sujet: "L’aspect alcool, c’est sur la voie publique. À la maison, on aura tout ce qu’il faudra. On fera des barbecues entre copains, on prendra l’apéro". Histoire de "faire la fête, même si on sait que c'est un pays compliqué".

Mais si Yannick se rend au Qatar "avant tout pour l’équipe de France, faire la fête et échanger des maillots", beaucoup ne parviennent pas à faire "abstraction du pays". Compte tenu des reproches sur les droits des femmes, les droits des personnes LGBTQ+, sur la situation des droits humains des travailleurs étrangers, mais aussi sur l'écologie, les appels aux boycott ont été nombreux. Il n'empêche, entre 1,2 et 1,4 million de spectateurs sont attendus à Doha.

JA avec Maria Azé