RMC Sport

Les Ligues européennes "s'opposent fermement" au projet de Coupe du monde tous les deux ans

Alors que la FIFA pousse pour instaurer une Coupe du monde tous les deux ans, les Ligues européennes sont sorties du silence pour "empêcher les instances dirigeantes du football de prendre des décisions unilatérales qui nuiraient au football domestique".

Le guerre des nerfs continue. Quelques jours après la bombe lâchée par Arsène Wenger dans L'Equipe, où il révélait que la FIFA travaille sur le projet d'une Coupe du monde tous les deux ans, le monde du foot n'a pas tardé à réagir. Si quatre nations asiatiques sont favorables au projet (le Bangladesh, les Maldives, le Népal et le Sri Lanka), la nouvelle a plutôt recueilli des avis négatifs, notamment de la part des Ligues européennes. Leur conseil d'administration s'est d'ailleurs réuni ce jeudi à Nyon (Suisse) pour évoquer le sujet et les 13 membres sont unanimes: ils sont contres le projet.

"Les ligues se sont fermement et unanimement opposées à toute proposition visant à organiser la Coupe du monde de la FIFA tous les deux ans. Les ligues travailleront ensemble avec les autres parties prenantes pour empêcher les instances dirigeantes du football de prendre des décisions unilatérales qui nuiraient au football domestique, qui est la base de notre industrie et qui est de la plus haute importance pour les clubs, les joueurs et les fans en Europe et dans le monde", a expliqué le conseil d'administration dans un communiqué.

Le Mondial tous les deux ans "n'est pas la solution" aux problèmes actuels

Les ligues assurent également que de "nouvelles compétitions, des compétitions remaniées ou des compétitions élargies pour les clubs et les équipes nationales au niveau continental et/ou mondial ne sont pas les solutions aux problèmes actuels de notre sport dans un calendrier déjà encombré" et ajoute que le calendrier du football nécessite "l'accord de toutes les parties prenantes."

De nombreux grands noms du football tournent également le dos à cette nouvelle idée de la FIFA, à commencer par le patron de l'UEFA. "Nous pensons que le joyau qu'est la Coupe du monde tient précisément sa valeur de sa rareté. L'organiser tous les deux ans (...) diminuera sa légitimité et va hélas diluer la Coupe du monde elle-même", a confié Aleksander Ceferin en ouverture de l'assemblée générale de l'Association européenne des clubs.

Une idée qui n'emballe pas non plus les supporters, qui n'ont "ni le temps, ni l'argent, ni la capacité de (se) rendre à l'autre bout du monde tous les 24 mois [...] dans une compétition dévalorisée et des stades à moitié vides." Malgré un nombre important de désaccords, Gianni Infantino assure que des décisions seront prises "d'ici la fin de l'année." Suspense, suspense...

AS