RMC Sport

Mondial 2018: le Portugal de Cristiano Ronaldo file en Russie au dernier moment

Bernardo Silva, André Silva et Joao Mario

Bernardo Silva, André Silva et Joao Mario - AFP

Victorieux de la Suisse (2-0) ce mardi à Lisbonne, le Portugal grimpe pour la première fois sur le trône du groupe B en clôture de ces éliminatoires du Mondial 2018. Le champion d’Europe décroche son billet pour la Russie, tandis que la Nati, qui avait remporté ses neuf autres matchs, devra passer par la case barrage.

Le champion d’Europe sera bien au Mondial en juin prochain en Russie. Battu d’entrée de jeu le 6 septembre 2016 par la Suisse (2-0), le Portugal a profité de la dernière journée des éliminatoires pour monter pour la première fois sur la première marche du groupe B en prenant sa revanche sur la Nati (2-0), ce mardi à Lisbonne.

André Silva insatiable

Les Helvètes, qui avaient remporté leurs neuf matchs, n’ont rien pu faire à l’Estadio da Luz contre Cristiano Ronaldo & co.

Un but contre-son-camp de Johan Djourou (41e), puis la neuvième unité d’André Silva (57e) dans ces éliminatoires ont permis à la Seleçao de se hisser à la Coupe du monde pour la septième fois de son histoire et pour la cinquième fois de rang depuis 2002.

La Suisse en barrages

Pour arracher une onzième qualification, la bande de Vladimir Petkovic devra quant à elle passer par un barrage qu’elle abordera comme tête de série.

Une aubaine pour les Bleus

Un résultat qui a en tout cas de quoi réjouir l’équipe de France. Les Bleus vont en effet, grâce à leurs deux derniers succès et à celui du Portugal, doubler les Helvètes au classement Fifa du 16 octobre, pris en compte pour déterminer les huit têtes de série lors du tirage au sort au Krémlin le 1er décembre : les sept premiers au classement et la Russie.

A lire aussi >> Les Bleus iront en Russie, suivez l'après France-Biélorussie en direct

A lire aussi >> Mondial 2018: comment la France peut espérer devenir tête de série

VIDEO >> L'actu Sport.Net du 10 octobre

JBi