RMC Sport

Coupe du monde 2022: la Belgique qualifiée, les Pays-Bas attendront malgré un bijou de Depay

La Belgique a battu l’Estonie (3-1) ce samedi et a décroché son billet pour le Mondial 2022. Tenus en échec au Monténégro (2-2), les Pays-Bas de Memphis Depay, auteur d’un doublé devront finir le travail dans quelques jours face à la Norvège.

C’est plus facile quand ce n’est pas la France en face… Bien remise de son échec face aux Bleus lors du Final 4 de la Ligue des nations, la Belgique a décroché sa qualification pour la Coupe du monde 2022 après une victoire contre l’Estonie ce samedi à Bruxelles (3-1). Longtemps bien partis pour imiter leur voisin du Benelux, les Pays-Bas ont finalement concédé le nul à Podgorica face au Monténégro (2-2).

Le duo Benteke-Carrasco termine le travail pour la Belgique

Avec cinq points d’avance sur le Pays de Galles avant les deux derniers matchs des éliminatoires, les protégés de Roberto Martinez devaient l’emporter pour valider officiellement leur qualification. Un but rapide de Christian Benteke sur une passe de Yannick Carrasco a réglé l’affaire (1-0, 11e).

Après la pause, les deux joueurs ont inversé les rôles. L’attaquant de Crystal Palace a servi l’ailier de l’Atlético pour le but du break, une magnifique frappe en lucarne depuis l’extérieur de la surface. Thorgan Hazard a clos le spectacle après la réduction de l’écart estonienne.

Malgré le carton des Gallois contre la Biélorussie (4-0) dans l’autre match de ce groupe E, la première nation du classement FIFA est assurée de finir à la première place et pourrait même décider de faire tourner pour son déplacement à Cardiff mardi prochain face à l’équipe de Gareth Bale qui viserait une place en barrages. Troisième au Mondial 2018, la Belgique tentera à nouveau de décrocher son premier titre international à l’automne prochain au Qatar.

Depay brille, les Pays-Bas pas encore au Qatar

Absents de la Coupe du monde 2018 en Russie, les Pays-Bas espèrent eux aussi s'envoler vers le Golfe dans un peu plus d’un an. Ce samedi, les Oranjes ont longtemps cru se qualifier pour le Mondial au Qatar mais ont fini par se faire accrocher par le Monténégro (2-2).

Malmenés en début de match, les coéquipiers de Georginio Wijnaldum ont finalement bénéficié d’un penalty logique pour une faute sur Davy Klaassen. Sans trembler, Memphis Depay l’a transformé (0-1, 25e).

Au retour des vestiaires, les Bataves ont fait parler leur puissance collective et l’ancien capitaine de l’OL y est allé de son doublé. Et quel doublé! Sur un centre de Denzel Dumfries, l’attaquant du Barça a marqué d’une superbe talonnade. Un pur régal qui a offert une fin de plus tranquille à son équipe.

Mais un relâchement coupable des joueurs de Louis Van Gaal a permis aux Monténégrins d'égaliser avec deux buts dans les dernières minutes de la rencontre par Vukotic et Vujnovic.

Pas encore assurés de la première place du groupe G, les Pays-Bas devront à tout prix éviter la défaite mardi prochain à Amsterdam face à la Norvège. Bonne nouvelle pour Virgil Van Dijk, Erling Haaland sera forfait.

Leader avec 20 points, les Bataves devancent la Turquie et la Norvège (18 pts) et sont en ballotage favorable pour rester à la première grâce à une différence de buts positive (+ 23 contre +10 pour la Turquie et +9 pour la Norvège). Larges vainqueurs de Gibraltar (6-0) avec notamment trois passes décisives de Burak Yilmaz, les Turcs seront a minima barragistes en cas de victoire contre le Monténégro. Les Scandinaves, eux devront signer un exploit à Amsterdam pour y croire.

Jean-Guy Lebreton Journaliste RMC Sport