RMC Sport

Wenger défend à nouveau son projet de Coupe du monde tous les deux ans

Interrogé par la BBC sur son projet de Coupe du monde tous les deux ans, Arsène Wenger a estimé qu’une telle fréquence de compétition offrirait une réduction du nombre de voyages, favorisant ainsi les clubs et les joueurs.

Arsène Wenger persiste et signe. Invité du poadcast The Sport Desk de la BBC, l’ancien entraîneur des Gunners défend à nouveau son projet d’organiser la Coupe du monde tous les deux ans, pointant du doigt les voyages et le décalage horaire à répétition des trêves internationales actuelles. "La Coupe du monde est en événement tellement énorme que je ne pense pas que cela diminuerait le prestige", insiste-t-il.

"La séparation entre compétition internationale et compétition de club n'est pas assez bonne"

Il répète d’abord que le calendrier actuel n’offre "aucune clarté, aucune simplicité, aucun moyen moderne d’organiser une saison". "J’ai toujours pensé que la séparation entre compétition internationale et compétition de club n’était pas assez bonne, a-t-il critiqué. J’ai beaucoup souffert de l’interférence au cours de la saison." Pour rappel, il a exercé pendant 22 ans sur le banc d'Arsenal (1996-2018).

Mais l’argument évoqué par Wenger pour défendre un Mondial tous les deux ans reste le nombre important des longs déplacements des joueurs au cours d’une saison: "Ce qui est absolument préjudiciable aux joueurs, c’est la répétition des voyages et le décalage horaire. Avec la réduction de la période de qualification, je pense que les clubs et les joueurs en bénéficieront".

"Une meilleure période de repos, moins de déplacements et plus de compétitions de qualité"

Le directeur du développement du football mondial à la FIFA se veut rassurant à propos du total de matchs internationaux qui seraient alors disputés: "Il n’y pas d’augmentation du nombre de matchs, une meilleure période de repos, moins de déplacements et plus de compétitions de qualité". Wenger veut "garder cet équilibre" de 80% de football de club et 20% de football de sélection.

Le projet détaillé il y a quelques semaines prévoit aussi l’organisation des championnats continentaux, comme l’Euro, tous les deux ans, ainsi que des qualifications regroupées en deux fenêtres internationales (octobre et mars). Au micro de la BBC, l’ex-entraîneur français annonce également vouloir organiser la Coupe du monde féminine tous les deux ans.

JAu