RMC Sport

Election à la FFF: vote secret, trois candidats,... le mode d’emploi de la présidentielle

L’élection présidentielle à la tête de la Fédération française de football se déroule ce samedi et voit s’opposer le sortant Noël Le Graët, et deux autres candidats: Frédéric Thiriez et Michel Moulin. RMC Sport vous précise le déroulé du scrutin qui décidera du nouveau patron du foot français.

Au terme d’un mandat qui s’est achevé par la crise liée au coronavirus et l’arrêt des championnats amateurs, Noël Le Graët (79 ans) est candidat à sa propre succession à la tête de la FFF ce samedi. Face au Breton, l’ancien président de la LFP Frédéric Thiriez (68 ans) a durement épinglé les positions de NLG concernant le football amateur. Un constat partagé par le troisième prétendant, l’homme d’affaires et ex-dirigeant du PSG Michel Moulin (60 ans), qui s'est également présenté lors de ce scrutin et dont la position la plus marquante reste la volonté d'avoir des explications sur la mise à l'écart de Karim Benzema chez les Bleus.

Entre réforme profonde du foot français, gestion de la crise sanitaire, meilleure répartition des richesses entre amateurs et professionnels et compétitivité des équipes de France, le prochain président de l’instance et son équipe attaqueront leurs quatre années de mandature par de gros chantiers.

Qui sont les électeurs?

Si tous les licenciés de la FFF ne votent pas lors de cette élection, le football français se veut représenté dans son ensemble grâce à des membres issus à la fois du monde professionnel et amateur, du sportif comme de l’administratif. Les électeurs appelés à désigner ou réélire le président sont les membres de l'Assemblée fédérale, à savoir des délégués issus de tous les clubs professionnels, de certains clubs amateurs, ainsi que des Ligues régionales et Districts.

Ces délégués sont au nombre de 218 et se voient attribuer un total de 34.460 voix, selon la Fédération. Dans le détail, il s'agit des 45 dirigeants des clubs professionnels, des dirigeants des 22 Ligues régionales et de ceux des 91 districts locaux, auxquels s'ajoutent d'autres délégués. Au total, 63% des voix proviennent du monde amateur et les 37% des voix restants proviennent du monde professionnel (60% répartis entre clubs de L1, 40% entre clubs de L2 et N1).

Le déroulé du vote

Les électeurs votent pour une liste de douze personnes appelées à occuper les douze sièges du Comité exécutif ("comex") de la Fédération. Le futur président est celui qui figure en tête de la liste victorieuse. Le collège électoral, avant d'arrêter définitivement son choix, écoutera chaque liste candidate présenter successivement son projet pendant dix minutes, lors d'une Assemblée générale élective prévue en visio-conférence ce samedi à partir de 11h00. Un vote secret et à distance, à cause des restrictions sanitaires liées au Covid-19, sera ensuite organisé.

L'élection répond à un scrutin de liste majoritaire à deux tours. Si une liste obtient dès le premier tour la majorité absolue des suffrages exprimés, elle est déclarée victorieuse et obtient tous les sièges au Comité exécutif de la FFF. Si ce n'est pas le cas, les deux listes arrivées au deux premières places seront alors départagées lors d’un second tour, cette fois à la majorité absolue des suffrages exprimés. Là encore, la liste obtenant plus de 50% des voix remporte tous les sièges au comex de la FFF.

Quelle rôle pour les 12 élus?

En plus du prochain président élu, chaque liste comprendra donc onze femmes et hommes (un minimum de trois colistières est défini par les statuts de l’élection) appelés à diriger la FFF pendant les quatre prochaines années. Après la tête de liste, les trois élus suivants occuperont les postes de vice-président, secrétaire général et trésorier général au sein de la Fédération française de football.

Les huit membres autres élus au comex de l’instance occuperont des fonctions non-exécutives et traitent en général de dossiers spécifiques tels que les questions d’arbitrage, les équipes de France de jeunes ou encore la gestion à proprement parler du football amateur tricolore.

Une fois l’élection présidentielle à la FFF achevée et le président connu, les douze membres élus seront officiellement nommés au comité exécutif de la Fédération. Ils rejoindront ainsi les deux membres de droit du Comité: le président de la Ligue de football professionnel (LFP), Vincent Labrune et le président de la Ligue de football amateur (LFA), Marc Debarbat.

JGL avec AFP