RMC Sport

Equipe de France: comment Benzema s’est servi de son absence chez les Bleus pour briller au Real

Karim Benzema a confié, ce week-end sur Canal+, avoir toujours cru à son retour en équipe de France. Le buteur du Real Madrid a aussi expliqué avoir tiré profit de sa mise à l’écart pour briller en Espagne.

Et si c’était lui… Aussi bien en sélection qu’avec le Real Madrid, Karim Benzema a impressionné et fait désormais partie des grands favoris pour le Ballon d’or. Auteur d’un début de saison canon en Liga et dans une forme étincelante lors du Final 4 de la Ligue des nations, l’attaquant parvient à faire oublier ses cinq années d’absence en équipe de France. Interrogé par Canal+, le Français a confirmé s’être servi de sa mise au ban pour briller en club.

"En fait, je me concentrais tellement sur mon club. Je n’ai jamais lâché l’idée de revenir un jour en équipe de France, a expliqué le buteur de 33 ans. C’était toujours dans ma tête."

"Il y avait une double motivation"

Un mal pour un bien. Voilà comment Karim Benzema a pris sa mise à l’écart de l’équipe de France pendant près de cinq ans pour des raisons extra-sportives liées à l’affaire de la sex-tape de Mathieu Valbuena.

Pendant son absence chez les Bleus, l'attaquant formé à l'OL a guidé le Real vers de précieux succès en Ligue des champions sous les ordres de Zinedine Zidane. Un niveau de performances telles, que son retour en sélection a finalement suscité une vive attente chez les supporters tricolore, impatients de le voir jouer aussi bien qu'en club.

De retour sous le maillot tricolore lors du dernier Euro, l’attaquant s’est immédiatement rendu indispensable avec des performances à la hauteur de celles réalisées avec son club du Real Madrid.

"C’est ce qui me permettait aussi d’être performant en club, a encore assuré Karim Benzema. Même si j’ai ma motivation en club, là il y avait une double motivation. Au début c’était difficile (de voir partir les internationaux, ndlr) mais après cela m’a permis de me reposer et d’être performant pendant le week-end avec mon club."

JGL