RMC Sport

Equipe de France: Deschamps explique les difficultés de Griezmann au Barça

Didier Deschamps s'est exprimé ce lundi sur la période difficile vécue par Antoine Giezmann au FC Barcelone. Le sélectionneur regrette de le voir aligné sur un côté plutôt que dans l'axe.

Antoine Griezmann n'arrive toujours pas à évoluer à son meilleur niveau avec le FC Barcelone. Un peu plus d'un an après sa signature en Catalogne, le Français reste globalement décevant et ses attirés les critiques de Ronald Koeman après une prestation ratée contre le FC Séville (1-1). Interrogé à son sujet en conférence de presse en marge du rassemblement des Bleu, Didier Deschamps a volé à son secours.

Deschamps met les formes avec Koeman

Sans pour autant rejeter la faut sur le nouvel entraîneur du club catalan, Didier Deschamps est triste pour Antoine Griezmann. Selon le sélectionneur de l'équipe de France, l'attaquant de 29 ans n'est pas mis dans les meilleures conditions en jouant sur un côté.

"Si je rentre là-dedans, Koeman ne va pas être content de mes déclarations. Je ne me mêle pas de ce qui se passe dans les clubs que ce soit au Barça ou ailleurs, a d'emblée affirmé l'entraîneur français en marge du match amical contre l'Ukraine. Antoine Griezmann est utilisé dans un certain système, dans une autre position sur le côté droit. Ce que je peux dire et cela ne va pas à l’encontre de Ronald Koeman car Antoine lui a dit qu'il ne comprenait pas pourquoi il ne jouait pas dans une position axiale."

Deschamps explique pourquoi Griezmann est meilleur dans l'axe

Conscient de la difficulté de Ronald Koeman pour gérer les joueurs à sa disposition au FC Barcelone, Didier Deschamps estime que le Batave tirerait de meilleures performances de l'ancien Madrilène en l'alignant dans l'axe, au coeur du jeu.

"Je connais bien Antoine Griezmann et j’ai eu à l’utiliser sur un côté. Il peut le faire car il est généreux mais là où il est le plus influent pour son équipe, c'est dans le cœur du jeu et quand il peut apporter du liant, a renchéri le patron de l'équipe de France. Il n’a pas la capacité d’autres joueurs pour éliminer sur un côté. Il est subtil dans les déplacements mais il a surtout besoin de toucher énormément le ballon."

Deschamps: "Convaincu qu'il n'est pas heureux"

Bonne nouvelle pour Antoine Griezmann, Didier Deschamps compte bien l'aligner dans l'axe pour les matchs à venir contre l'Ukraine (7 octobre) puis face au Portugal (11 octobre) et à la Croatie (14 octobre). De quoi redonner le sourire au champion du monde qui pourrait accueillir cette trêve comme une bouffée d'oxygène.

"Il nous l'a déjà bien rendu service chez les Bleus et j'espère qu'il continuera à le faire dans une position où il est plus à l'aise, a encore expliqué le sélectionneur tricolore. Au Barça, l'entraîneur fait ses choix. J'échange avec Antoine et je vois bien les choses. Je suis convaincu qu'il n'est pas heureux de la situation. Il fait au mieux en tenant compte des différentes situations, en s'adaptant au système et aux autres joueurs. Il ne rechigne pas mais pour donner sa pleine mesure c’est toujours mieux pour un joueur de jouer dans sa meilleure position."

JGL