RMC Sport

Barça: "Perdu", "confus"... Griezmann repart dans le doute

Antoine Griezmann a encore peiné pour le premier match de la saison du Barça, dimanche face à Villarreal (4-0). Le changement d'entraîneur ne change pas encore la donne pour le Français.

Au plus fort de l'actualité dense du Barça cet été, une éclaircie avait surgi pour Antoine Griezmann. Nommé en remplacement de Quique Setien, Ronald Koeman a rapidement affiché sa confiance à l'international français en lui assurant qu'il en ferait l'un des piliers de son équipe. Une bonne nouvelle au terme d'une première saison très compliquée en Catalogne. Mais la première sortie des Catalans cette saison n'a pas permis de remarquer une grosse évolution. 

"Il n'est pas dans la dynamique"

Dimanche, il est le joueur offensif à s'être le moins mis en évidence lors de la large victoire des Blaugrana face à Villarreal (4-0), parmi le quatuor Ansu Fati-Coutinho-Griezmann-Messi. "C'est terrible, confie Fred Hermel, spécialiste de l'Espagne pour RMC Sport. Il ne gagne rien au change. Il ne joue pas dans cette équipe, il n'est pas dans la dynamique."

Utilisé à contre-emploi sur le côté gauche ou en pointe la saison passée, Griezmann avait reçu l'assurance d'évoluer davantage dans le coeur du jeu cette saison. Dimanche, il a été aligné à droite avec l'autorisation de revenir dans l'axe. "Il ne participe quasiment pas, estime Fred Hermel. Il fait des efforts défensifs, des appels. Sur le deuxième but d'Ansu Fati, il fait un appel. C'est le moins bon de l'équipe." 

Un avis non partagé par Ronald Koeman, satisfait de la production de son joueur, pourtant en retrait par rapport à Ansu Fati, son pendant à gauche auteur d'un doublé. "C'est une position qui l'invite à partir du couloir droit pour rentrer vers l'intérieur, a expliqué le technicien néerlandais. Dans notre manière de jouer, il n'a pas à jouer sur les extérieurs. Il doit jouer vers l'axe, il peut changer de poste avec Leo (Messi). Je suis content de son travail et de son rendement, j'accorde peu d'importance à qui marque."

La moins bonne note de Sport

La presse catalane se montre, elle, plus sévère. Le Français récolte les moins bonnes appréciations des deux principaux quotidiens de la ville. Sport lui inflige la moins bonne note des Catalans avec un 5, affublé du qualificatif "perdu". "Il se démarque davantage dans le travail d'aide défensive et dans le jeu collectif que dans l'inspiration individuelle, et il faut toujours demander plus à un footballeur de la qualité de Griezmann. La deuxième saison a commencé et il ne trouve toujours pas sa place."

"Sa position parmi les quatre offensifs est la plus confuse, il quitte son côté droit et cherche des diagonales, analyse l'autre journal Mundo Deportivo. Un bon travail pour ses coéquipiers et une bonne solidarité défensive."

NC