RMC Sport
en direct

Equipe de France en direct: Deschamps rassure pour Pavard et Hernandez

Le sélectionneur des Bleus Didier Deschamps devant la presse au Stade de France, le 7 juin 2021, veille du match contre la Bulgarie

Le sélectionneur des Bleus Didier Deschamps devant la presse au Stade de France, le 7 juin 2021, veille du match contre la Bulgarie - AFP

Victorieuse de l'Allemagne pour son premier match de l'Euro, l'équipe de France défie la Hongrie ce samedi à Budapest (15h). A la veille de cette deuxième rencontre, Didier Deschamps et Hugo Lloris font face aux journalistes. Une conférence de presse à suivre en direct cimmenté sur RMC Sport.

France-Hongrie sous tension?

Le match entre l’équipe de France et la Hongrie, devant au moins 56.000 personnes, nourrit quelques inquiétudes au sein de la police hongroise mais aussi au sein de l’UEFA.

Des sources dans l’organisation craignent des insultes à caractère raciste. Un gros dispositif de sécurité est ainsi prévu aussi bien dans le stade que dans le centre-ville, d'autant qu'un regroupement d'ultras est attendu dans la capitale.

Fin de la conférence de presse

C'est tout pour aujourd'hui. Merci d'avoir suivi ce point presse des Bleus sur RMC Sport. Hugo Lloris a rappelé son plaisir de jouer devant un stade plein et se méfie des Hongrois. Didier Deschamps, lui, s'est refusé à tout indice sur son possible onze de départ.

Deschamps sur l'importance du match et une rotation possible

"Demandez-moi quelle équipe je vais alligner, cela sera plus simple. Le premier match de poule est important mais jamais décisif. L'avantage d'avoir cette victoire peut nous permettre d'être qualifié après deux matchs si on obtient le même résultat samedi. C'est notre premier objectif. Je fais tout pour que le scénario soit positif. On y va step by step. Je ne prépare pas le troisième match avant le deuxième. Il peut y avoir la même équipe, il peut y avoir des changements et vous le saurez demain.

Deschamps sur le contexte politique sur la Hongrie et le stade plein

"On fait du sport et pas de la politique. Laissons le sport à sa place. Les joueurs hongrois ne seront pas animés par cela et nous non plus. Cela n'existe même pas dans notre esprit. Evidemment que l’appui du stade plein et du public est quelque chose d’important, a lancé le sélectionneur de l’équipe de France. C’est un avantage pour cette équipe hongroise. Cela les bien aidé lors du premier match contre le Portugal. Il ne faut pas oublier que jusqu’à la 80e minute ils faisaient match nul. Ils ont même ouvert le score mais ont vu leur but logiquement annulé pour un hors-jeu. Ils prennent un premier but malheureux. […] C’est une équipe combattive, généreuse et très bien organisée. Je pense que la présence d’un sélectionneur y est pour beaucoup. Cette équipe est chez elle donc je m’attends au même répondant qu’ils ont eu face aux Portugais."

Deschamps sur les coups de pied arrêtés

"On passe du temps pour voir les modifications à faire. On passe du temps avec les joueurs. On amène des modififications sur les phases offensives aussi. Les adversaires font pareil pour nous. C'est une phase importante dans le football moderne. A nous d^'etre performant face à une équipe qui sait bien jouer dans ce secteur. Certaines équipes ont du répondant athlétique, on l'a vu contre la Bulgarie en amical avec des joueurs de grande taille. J'ai aussi le privilège d'avoir du répondant dans ce secteur."

Deschamps fait l'éloge de Griezmann

"Il prend soin de lui. C'est un grand profesionnel. Il n'y a qu'à regarder ses statistiques pour voir son influence chez les Bleus. Quand en plus on regarde son volume de jeu. Il fait partie des tous meilleurs joueurs européens et mondiaux

Deschamps sur la forme de Pavard et Hernandez

"Je confirme que Lucas a eu un petit souci pendant la préparation et cela a été bien géré. Benjamin Pavard a eu ce choc mais qui n'a pas eu de conséquences. Il n'y a pas de souci sur la fraîcheur et la disponibilité de ces joueurs."

Deschamps sur le rôle de Griezmann

"Il fait partie des leaders techniques capables d'apporter par ses déplacements. C'est un joueur offensfi et créatif. Il a un don de soi remarquable et fait beaucoup, parfois trop, d'efforts défensifs. C'est naturel pour lui et c'est important pour l'équilibre et le collectif. Cela ne l'empêche pas d'avoir de l'influence et de l'efficacité offensive."

Deschamps sur le changement d'horaire et la chaleur

"On s'est adapté à cet horaire dès mercredi. On est passé à des entraînements à 15h pour se caler sur l'horaire du match. Cela modifie le planning de la journée. C'est important d'avoir des heures de sommeil pour les heures car c'est une génération qui a souvent tendance à se coucher tard et c'est parfois la bataille. La sieste a des vertus récupératrices."

Lloris sur les points d'amélioration

"Il ne faut pas non plus se voir trop beaux. Ce n'était qu'un premier match. C'est important d'être entré de cette manière dans la compétition. On a affiché beaucoup de solidarité et de solidité. Il faut avoir l'envie de faire, d'être tueur quand on aura l'occasion. Samedi on aura plus le ballon et il faudra gérer les temps faibles. La force de cette équipe, c'est son esprit de compétitieur. Sur le terrain, on a envie de gagner ensemble quel que soit l'adversaire."

Lloris sur le jeu offensif contre la Hongrie

"Je pense que l'on aura plus le ballon que lors du dernier match. A nous de bien l'utiliser avec de la précision dans les passes. Il faut créer des espacse pour les joueurs offensifs. Il faut être efficace. Contre l'Allemagne on a été très tranchant. On sait un peu à quoi s'attendre contre la Hongrie mais il faudra garder cette solidité et cette force sans le ballon. Méfiance aussi sur les coups arrêtés."

Lloris sur la grosse défense sur les coups de pied

"Les coups de pied arrêtés on les travaille mais cela dépend aussi de la concentration, de la manière dont on défend collectivement. C'est très important dans le football moderne. Plus les niveaux se rapprochent et plus cela peut faire la différence. Cela avait été le cas en 2018 et cela le sera sûrement pendant l'Euro."

Lloris sur la confiance des Bleus

"Je crois que c'est important d'être confiant. Cette confiance est basée sur ce qui a été fait avant. il n'y a pas d'excès de confiance, on respecte nos adversaires. Dans un Euro chaque détail compte. On veut engranger le plus de confiance possible. On veut dégager cette force collective sur laquelel s'appuyer pendant le tournoi."

Lloris sur la présence du public

"Je pense que demain ce sera plus compliqué pour communiquer sur le terrain. Ce sera difficile de communiquer en sautant les lignes. Ce sont des paramètres qui changent mais on est très heureux de revenir aux bases de notre sport. On va vivre des émotions et les partager avec les supporters présents. Le but c'est de gagner et de montrer notre esprit de compétititeurs."

Lloris sur la performance des Hongrois face au Portugal

"Ils ont craqué dans les derniers instants du match. Avant ils étaitent solidaires et bien organisés. Leur public leur donnera plus d'énergie. Il n'y a pas de match facile. On veut confirmer notre très bon premier match. L'objectif c'est de prendre trois points pour se rapprocher de la qualification."

Lloris sur la chaleur à Budapest

"Nous sommes très heureux de jouer dans un stade plein.Il va y avoir de l'ambiance, de la couleur. Les Hongrois auront le soutien de leur public. Ils ont réalisé de bonnes choses face au Portugal avant de craquer. La chaleur entre en compte dans notre préparation. J'espère qu'il y aura une pause pour boire. Lorsque l'on rentre sur le terrain on rentre en étant focalisé sur nos performances et on essaye de faire abstaraction du contexte."

Danemark: Eriksen va quitter l'hôpital aujourd'hui

Cela ne concerne pas l'équipe de France mais cette nouvelle va faire plaisir à tous les fans de foot: Christian Eriksen va quitter l'hôpital ce vendredi.

Une superbe news venue du Danemark. Moins d'une semaine après son grave malaise cardiaque, le meneur de jeu scandinave a bien récupéré.

La conf de Lloris et Deschamps va bientôt commencer

Encore cinq minutes de patience avant le début de la conférnce de prese de Didier Deschamps et Hugo Lloris.

Pourquoi Benzema joue avec un bandage

Karim Benzema attend toujours de débloquer son compteur et de marquer son premier but depuis son retour en équipe de France. A défaut de le voir briller, les supporters ont pu remarquer le bandage que porte l'attaquant tricolore à la main droite. RMC Sport vous explique pourquoi c'est tout sauf un accessoire de mode.

Le sélectionneur hongrois vote Kanté pour le Ballon d'or

Vainqueur de la Ligue des champions avec Chelsea, N'Golo Kanté fait l'unanimité par ses performances et son attitude. Prochain adversaire des Bleus ce samedi à Budapest, le sélectionneur hongrois admire le milieu tricolore et lui donnerait même le Ballon d'or.

" Si je le pouvais, je voterais pour lui, confie Marco Rossi au sujet du joueur français. C'est sûr. Kanté est un joueur très complet, parti quasiment de zéro et qui est arrivé au sommet du football mondial. C'est impossible de ne pas l'admirer et, même, de le critiquer."

Nego, le plus Français des joueurs hongrois

Né à Paris et formé à Nantes, Loïc Nego a même remporté l'Euro U19 avec Antoine Griezmann en 2010. A défaut de connaître un jour l'honneur de jouer pour les Bleus, le latéral de 30 ans a finalement opté pour la sélection hongroise.

Joueur de MOL Fehervard (ex-Videoton) depuis 2015 et naturalisé en 2019, Loïc Nego affrontera l'équipe de France ce samedi à Budapest.

Quel onze face à la Hongrie?

Didier Deschamps a attendu les dernières minutes du match contre l'Allemagne pour procéder à deux changements dans son équipe. Sauf forfait de dernière minute, le sélectionneur ne devrait pas bouleverser son onze départ face à la Hongrie.

La belle ambiance pour l'anniversaire de Lenglet

En attendant d'affronter la Hongrie ce samedi à Budapest (15h), les joueurs de l'équipe de France se sont offert un beau moment de cohésion ce jeudi soir. Tous ensemble ils ont célébré les 26 ans de Clément Lenglet dans une superbe ambiance.

Serviette en l'air, gâteau d'anniversaire, ovation de ses partenaires, le défenseur du Barça a même prononcé le traditionnel discours qui accompagne ce genre d'occasions.

"Je tenais à vous remercier pour ce gâteau et tout ce qu’on est en train de vivre ensemble, a déclaré le Barcelonais. J’espère qu’il y a encore plein de belles choses qui vont arriver avec des victoires et quelque chose de très beau à la clé."

Jul aimerait composer un hymne pour les Bleus

La polémique autour de la chanson de Youssoupha ne semble pas avoir refroidit les artistes fans de l'équipe de France. Le rappeur marseillais Jul a confirmé qu'il ne refuserait pas une offre de la FFF pour composer l'hymne des Bleus.

"Si on me demande, je tenterai, confie-t-il vendredi à L’Equipe. Si cela passe pas, s'ils n'aiment pas, tant pis, mais je tenterai. Cela ferait plaisir. Les Bleus! Les soutenir, c'est normal. Si on m'appelle, j'y vais en cabrant."

Bonjour à tous,

Rendez-vous dès 13h45 pour suivre la conférence de presse de Didier Deschamps et Hugo Lloris. Le sélectionneur et le capitaine des Bleus s'exprimeront à la veille du match contre la Hongrie à Budapest. Un passage devant les médias à suivre en direct commenté sur le site et l'application de RMC Sport.

>> Abonnez-vous à l'offre RMC Sport-beIN Sports pour ne rater aucun match de l'Euro

RMC Sport