RMC Sport

Equipe de France: "Giroud est encore là pour un bon bout de temps", selon Deschamps

Didier Deschamps, sélectionneur de l'équipe de France, dément avoir mis en garde Olivier Giroud sur son temps de jeu. Les dernières prestations de l'attaquant l'ont encore conforté.

Olivier Giroud est un éternel Phénix. Alors que sa situation en équipe de France pouvait semblait inconfortable lors du dernier rassemblement en raison de son faible temps de jeu en club, l'attaquant a signé les coups d'éclat depuis. Il a marqué sept fois en moins d'un mois et retrouvé un temps de jeu plus important avec Chelsea. De quoi rassurer Didier Deschamps? Dans une interview à L'Equipe, le sélectionneur a rappelé qu'il ne fallait jamais remettre en doute l'orgueil de l'ancien jouer d'Arsenal.

"Il est encore là pour un bon bout de temps vu ses dernières performances, a salué Deschamps. Moins qu'il y a quelques années quand même parce que le temps passe, mais pour quelques temps vu son mental. C'est son mérite de ne jamais rien lâcher. Mais on le sait: plus c'est dur et plus il s'accroche."

"Il a encore renversé la situation"

L'entraîneur dément aussi l'avoir mis en garde sur son faible de temps de jeu lors des derniers rassemblements. Il avait tout de même diffusé plusieurs messages en conférence de presse sur le danger qui pourrait planer au-dessus de sa tête en vue de l'Euro s'il n'enchaînait pas suffisamment en club. Il semblait même diffuser l'idée de changer d'air pour gonfler ses minutes de jeu. 

"Je ne l'ai jamais mis en garde comme on a pu le dire, promet-il. Je ne suis pas là pour conseiller. Je lui ai juste donné mon avis. Après, ce sera sa décision. Olivier savait que son temps de jeu était limite, à un moment. Il a encore renversé la situation. La donne a changé. Comme elle changera peut-être en février ou en mars (sourire). Mais qu'il soit titulaire les trois matchs par semaine, ce n'est peut-être pas l'idéal non plus! Aujourd'hui, je ne me pose pas la question par rapport à tout ce qu'il fait, même si je ne peux pas lui donner de garantie, à lui et à aucun autre d'ailleurs. En qualité et en quantité, j'ai la chance d'avoir beaucoup de joueurs à disposition."

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour regarder la Ligue des champions

En novembre dernier, Deschamps avait confié son inquiétude sur le cas de son attaquant, deuxième meilleur buteur de l'histoire de l'équipe de France. "Olivier Giroud le sait, la situation qu’il vit aujourd’hui ne peut pas s’éterniser, avait-il estimé. Pour mars, il faudra qu’il trouve une solution autre que celle-là." Comme il le dit ce vendredi, la donne a changé depuis.

NC