RMC Sport

Equipe de France: Henry persiste et signe pour sa main contre l’Irlande

Désormais entraîneur de l’Impact Montréal en MLS, Thierry Henry a encore abordé le sujet de sa célèbre main contre l’Irlande en 2009. Interrogé par le Daily Mail, l’ancien buteur de l’équipe de France est resté droit dans ses bottes pour défendre son geste, non sanctionné par l’arbitre.

Un geste nécessaire pour les uns, une infamie pour les autres: la main de Thierry Henry contre l’Irlande suscite toujours autant de passion un peu plus de dix ans après la qualification de l’équipe de France pour la Coupe du monde 2010. Et visiblement, le principal intéressé assume parfaitement d’avoir mis la main lors de ce barrage retour.

Le nouvel entraîneur de l’Impact de Montréal a évoqué brièvement le sujet dans le cadre d’un entretien accordé au Daily Mail. Interrogé sur la vidéo et l’utilisation du VAR, l’ancien buteur des Bleus a donné un avis tranché sur le sujet. Selon lui, l’arbitre reste maître du jeu.

"Le problème n’est pas le VAR mais son utilisation, a lancé le nouveau patron de la franchise canadienne auprès du journal britannique. La seule règle que l’on apprend à un jeune joueur, c’est de jouer tant que l’arbitre n’a pas sifflé."

Henry: "Il faut jouer tant que l’arbitre n’a pas sifflé"

Relancé plus directement sur sa main contre l’Irlande, un geste qui a ensuite permis à William Gallas d’égaliser et d’envoyer l’équipe de France au Mondial sud-africain, Thierry Henry s’est encore retranché derrière cette position. 

"La seule règle que je connaisse, c’est de jouer tant que l’arbitre n’a pas sifflé, a-t-il martelé en refusant de répondre directement à la question sur sa main. J’ai été formé comme ça et cela ne changera pas. VAR ou pas, cela n’a pas d’importance. […] Je n’ai pas à réagir à cette polémique, il faut jouer tant que l’arbitre n’a pas sifflé."

L'arbitre suédois de ce match en veut toujours à Thierry Henry d'avoir mis cette main contre l'Irlande. Un geste que ni lui, ni ses assistants n'ont été capables de voir... Mais que la vidéo aurait forcément repéré.

dossier :

Thierry Henry

Jean-Guy Lebreton