RMC Sport

Equipe de France: la grosse mise au point de Mbappé sur ses tensions avec Giroud

En conférence de presse ce dimanche, deux jours avant le choc France-Allemagne à l'Euro, Kylian Mbappé a reconnu avoir été "affecté" par les propos tenus par Olivier Giroud à l'issue du match amical contre la Bulgarie. L'attaquant parisien a aussi expliqué pourquoi il fait peut-être moins de passes à Olivier Giroud qu'à Karim Benzema. Une question de profils, selon lui.

Il a mis les choses au clair afin d'éteindre toute polémique. Présent en conférence de presse ce dimanche, à deux jours du choc entre l’équipe de France et l’Allemagne à l’Euro, Kylian Mbappé s’est expliqué sur ses tensions avec Olivier Giroud. Il a confirmé qu’il n’avait pas franchement apprécié les propos tenus par l’avant-centre de Chelsea après la victoire des Bleus face à la Bulgarie (3-0) en match de préparation. Interrogé sur la chaîne L’Equipe sur son entrée en jeu "discrète", Giroud s’était montré assez clair: "Discret parce que des fois, on fait des courses mais les ballons n’arrivent pas (…) Vous dites qu’on ne m’a pas beaucoup vu au début mais peut-être qu’on aurait pu mieux se trouver." Vexé par cette sortie, Mbappé aurait aimé s'expliquer face aux médias jeudi. Il en a été dissuadé par Didier Deschamps. "On a discuté avec le coach, ce n'était pas le meilleur moment, il a décidé que c'était aujourd'hui donc j'ai obéi", a précisé Mbappé.

"Un peu affecté" par les propos de Giroud

Relancé à plusieurs reprises par les journalistes sur les déclarations de Giroud, Mbappé a expliqué qu'il avait été davantage fâché par la forme que le fond. Comme il l'a fait savoir à son partenaire. "On en a parlé, c'est vrai on a discuté à propos de ça. C'est vrai qu'on en a beaucoup parlé, peut-être parce qu'il n'y avait pas beaucoup d'autres choses à dire... Tout le monde sait un peu ce qui s'est passé, j'ai été un peu affecté par ça mais on ne va pas en faire toute une histoire. On est ici pour représenter l'équipe de France et l'équipe de France reste le plus important. On a une grande compétition. Ce ne sont pas des petites broutilles qui vont venir perturber notre préparation. On a un objectif commun, moi et lui (Giroud). On est tous concentrés sur le même objectif", a-t-il détaillé. Si l'essentiel de cette conférence de presse a tourné autour de cet épisode Giroud-Mbappé, le Parisien est apparu détendu, décontracté.

"Ce qu'il a dit ne m'a pas dérangé plus que ça, je suis attaquant. C'est un sentiment et il exprime un sentiment quand il parle. J'ai eu ce sentiment 365 fois dans un match et je l'aurais encore quand tu as le sentiment qu'on ne te sert pas. Mais c'est plus de le sortir publiquement. Je l'ai vu et je l'ai félicité dans le vestiaire pour ses buts, il ne m'a rien dit et après je l'apprends dans la presse. C'est plus ça que ce qu'il a dit. Il ne dit rien de méchant. C'est un attaquant, il veut marquer des buts et il a un record pas loin. Quand tu es attaquant, ça trotte dans la tête. C'est plus le fait de le sortir publiquement, j'aurais préféré qu'il vienne et qu'il soit même beaucoup plus virulent dans le vestiaire. Si j'ai quelque chose à dire à quelqu'un, je vais lui dire dans le vestiaire. Mais ce n'est pas un problème, ce sont des petites broutilles. L'équipe n'a pas besoin qu'on se mette des bâtons dans les roues", a insisté Mbappé.

Pourquoi Mbappé fait moins de passes à Giroud

"La situation a été claire. C'était un peu tendu, mais le plus important est d'en discuter, de mettre les choses à plat, de faire passer tout cela après le groupe. Le plus important ça reste le groupe et cet Euro. C'est un micro-épisode qui est venu perturber le fait qu'on est concentrés sur une seule chose : l'Euro et le match contre l'Allemagne", a-t-il poursuivi. Interrogé ensuite sur la Mannschaft, les penalties, son évolution depuis la Coupe du monde 2018 ou le système de jeu des Bleus, Mbappé a eu droit à une autre question sur Giroud : a-t-il l'impression de peut-être faire plus de passes à des joueurs comme Neymar ou Karim Benzema plutôt qu'à des joueurs comme Giroud ? Un sourire s'est alors dessiné sur le visage de Mbappé, mi-surpris, mi-froissé.

"Vous sous-entendez quoi ? Ce sont des joueurs complètement différents. Neymar touche 150 ballons par match. Benzema en touche 80. Olivier en touche beaucoup moins vu son profil. C'est sûr que si vous comparez le nombre de passes que je fais à Benzema ou Neymar par rapport à Giroud, c'est sûr que je fais moins de passes à Olivier. Mais ça ne veut pas dire que je ne regarde pas Olivier. C'est juste que son profil est différent. Benzema vient décrocher à 40 mètres du but pour toucher des ballons, Giroud préfère rester devant pour être présent dans la surface pour les derniers ballons. Je pense que c'est un peu malsain. On essaie de dire des choses sans les dire... En gros, tu sous-entends que je ne veux pas faire de passes à Giroud. Je dis que ce sont des profils différents", a réagi Mbappé. Avant de lancer, toujours avec le sourire : "Il n'y a pas de tension, tranquille ! Question suivante ?"

Rodolphe Ryo avec LT et TM