RMC Sport

Equipe de France: "On peut et on doit mieux faire", l'avertissement de Deschamps

Après leur prestation décevante contre l'Australie (2-1), pour leur entrée en lice à la Coupe du monde, Didier Deschamps a fait savoir ce mercredi en conférence de presse qu'il attendait beaucoup mieux de la part de ses joueurs face au Pérou, jeudi.

Il attend mieux de ses troupes. Présent ce mercredi en conférence de presse, à la veille du deuxième match de l’équipe de France à la Coupe du monde contre le Pérou, Didier Deschamps a lancé un avertissement à ses joueurs. Il ne veut pas revoir les mêmes erreurs que face à l’Australie (2-1). "On a eu des manques, des difficultés dans notre animation offensive. Ça, c'est clair. On peut et on doit faire mieux pour obtenir le même résultat", a lancé le sélectionneur des Bleus, qui se méfie d’une formation péruvienne séduisante, mais battue par le Danemark (1-0) pour son entrée en lice.

"Le Pérou sait attaquer et bien défendre"

"C’est une équipe qui a de très bons joueurs offensifs, vifs et techniques, mais pas seulement. Elle n’a pris que trois buts lors de ses dix derniers matchs. Elle sait attaquer et bien défendre, parfois en jouant très bas comme par moments contre le Danemark. Mais ce n’est pas une équipe défensive pour autant", a détaillé Deschamps, qui redoute plus particulièrement deux éléments côté péruvien. "Quand ils ont le ballon, ils l’utilisent plutôt bien et ils ont deux joueurs très efficaces: Paolo Guerrero et Jefferson Farfan", a poursuivi le patron des Bleus.

Remplaçant face au Danemark, Guerrero, capitaine et meilleur buteur de l'histoire de sa sélection (34 buts) pourrait cette fois-ci débuter contre la France. Resté muet face aux Danois, Farfan compte lui 25 buts en 83 sélections. Les Bleus auront également tout intérêt à garder un œil sur l’ailier André Carrillo, joueur de Watford, apparu très en forme dans son couloir droit contre le Danemark. Sa vitesse pourrait poser problème aux Bleus.

RR