RMC Sport

Equipe de France: pourquoi les Espoirs ne doivent pas tirer un trait sur l'Euro

Jeudi, Didier Deschamps a annoncé sa liste pour les trois prochains matches des Bleus, sa dernière avant l’Euro 2021. Une liste dont ne font pas partie Houssem Aouar, Eduardo Camavinga ou d’autres prétendants légitimes aux A. Qui ne sont pas hors du coup pour autant. Explications.

On a l’habitude de dire, dans l’environnement de l’équipe de France, qu’il vaut mieux généralement ne pas manquer la liste de mars dévoilée par Didier Deschamps. Mais à quelques jours du début de la campagne de qualification des Bleus pour la Coupe du monde 2022, avec des matches contre l’Ukraine (24 mars), le Kazakhstan (28 mars) et la Bosnie (31 mars), certains joueurs sont absents de la dernière couchée des noms avant celle, définitive, de l’Euro 2021.

>> Revivez la conférence de presse de Didier Deschamps ici

S’il n’y a pas eu de grosse surprise dans les 26 noms – et non pas 23, compte tenu du contexte sanitaire –, c’est aussi dû au fait que les quelques jeunes qui pouvaient postuler à une place dans le groupe, comme Houssem Aouar, Eduardo Camavinga, Jules Koundé, Jonathan Ikoné ou Boubacar Kamara, ont été convoqués pour l'Euro Espoirs par Sylvain Ripoll.

"Il y aura encore deux mois avant que je fasse fin mai la liste pour l’Euro"

Alors, cela veut-il dire que ces manquants, dont certains "rétrogradés" des A aux Espoirs, vont devoir regarder le dernier train pour l’Euro (11 juin-11 juillet) s’éloigner au loin sans pouvoir y grimper? Que nenni, à en croire le sélectionneur de l’équipe de France ce jeudi en conférence de presse. "J’échange très souvent avec Sylvain Ripoll (sélectionneur des Espoirs, ndlr). J’ai pris la décision de lui laisser tous les joueurs de la catégorie Espoirs à disposition sur cette phase finale. Il y aura encore deux mois avant que je fasse fin mai la liste pour l’Euro où là, l’équipe de France A redeviendra prioritaire."

L’imbrication des calendriers, alors que l’Euro Espoirs se déroulera en Hongrie du 24 au 31 mars, permettra donc à ces quelques convoqués "en-dessous" de toujours espérer faire partie de l’aventure estivale des grands Bleus. Un Euro Espoirs qui permettra même à certains de se mettre en évidence, peut-être, en vue de la liste officielle des Bleus pour l’Euro 2021.

Romain Daveau Journaliste RMC Sport