RMC Sport

Équipe de France: Varane veut voir Giroud "le plus souvent possible avec le maillot bleu"

Présent en conférence de presse ce samedi à la veille de Danemark-France, Raphaël Varane a rappelé l'importance d'Olivier Giroud au sein du groupe des Bleus. De son côté, Didier Deschamps a tout aussi clairement indiqué qu'il ne sélectionnera pas un joueur en fonction des avis, ou des envies, des uns et des autres.

Le retour d'Olivier Giroud en sélection a été fortement remarqué. Buteur jeudi face à l'Autriche, l'attaquant de l'AC Milan est revenu à deux petits buts du record de Thierry Henry et n'a jamais été aussi proche de l'égaler (49 contre 51). Pour y arriver, l'ancien Gunner peut compter sur l'appui indéfectible de ses coéquipiers, à commencer par Raphaël Varane.

"C'est un joueur important pour le groupe, il apporte son calme, son expérience et son envie. Même s'il fait partie des plus âgés, il a cette envie comme un jeune de 18 ans qui arrive pour sa première sélection, a souligné le capitaine des Bleus en conférence de presse. Son état d'esprit est irréprochable. On connaît son parcours, on sait la force mentale qu'il a. Ça a fait plaisir à tout le monde de le voir marquer, y compris le public. C'est quelqu'un qui est apprécié et respecté. On veut le voir le plus souvent possible avec le maillot bleu."

>> Revivez la conférence de presse de l'équipe de France

La mise en garde de Deschamps

Absent du rassemblement en juin après avoir marqué des points (et des buts) en mars face à la Côté d'Ivoire et l'Afrique du Sud, Olivier Giroud est en concurrence directe avec Karim Benzema et Kylian Mbappé pour le poste d'attaquant. Malgré ses bonnes performances et le soutien du groupe France, Didier Deschamps n'a pas souhaité livré plus d'indices quant à une éventuelle présence du numéro 9 au Qatar.

"Il y a beaucoup de soutien pour Olivier et il le mérite. Je n'implique pas les joueurs dans la sélection ou la non-sélection des joueurs. Ce n'est pas leur rôle. Tant mieux pour Olivier. À certaines périodes, il aurait pu avoir ce soutien là, même pendant une compétition où il n'a pas marqué. Cela n'a pas empêché l'équipe d'être performante. A lui de maintenir. Je sais ce qu'il est capable de faire, il a des affinités avec des joueurs plus que d'autres mais il a toujours eu un esprit collectif. Réponse début novembre", a simplement annoncé le sélectionneur.

Pas appelé entre septembre et novembre 2021, le buteur de 35 ans vise une cinquième participation dans une compétition internationale depuis ses débuts en novembre 2011. Lors du dernier Mondial en Russie, l'attaquant n'avait pas trouvé la faille lors des sept matchs de la compétition. Ce qui n'avait pas empêché les Bleus de lever les bras dans le ciel de Moscou.

AS, avec AP et FH à Copenhague