RMC Sport

Hongrie-France: Deschamps retoque l'idée d'un excès de confiance des Bleus

À la suite du nul 1-1 de la France contre la Hongrie, pour la deuxième journée du groupe F de l'Euro 2021, Didier Deschamps a regretté le manque d'efficacité de ses attaquants et a constaté que le soutien du public de Budapest avait été déterminant pour l'adversaire.

"C'est un point. Ce n'est évidemment pas ce qu'on espérait mais, vu le contexte, on va le prendre quand même", a déclaré Didier Deschamps au micro de TF1, ce samedi après le décevant nul 1-1 de l'équipe de France face à la Hongrie. Ce résultat, comptant pour la deuxième journée du très corsé groupe F de l'Euro 2021, s'est réalisé dans une Puskas Arena de Budapest pleine et bouillante, avec des dizaines de milliers de supporters hongrois qui n'ont cessé de donner de la voix.

"Cet appui, ça leur a donné de la force, a constaté le sélectionneur français à propos des Hongrois. Ils défendent très bien. Ils l'avaient fait aussi contre les Portugais, jusqu'à la 83e minute". Il a également déclaré au micro de beIN Sports: "Je n'enlève pas le mérite à cette équipe hongroise, qui a fait le match de sa vie et qui l'a bien fait".

"Je n'ai jamais pensé qu'on écraserait tout le monde"

Relancé sur les problèmes d'inefficacité, Didier Deschamps a affiché sa déception, sans pour autant tomber dans le catastrophisme: "Les tirs qui ne sont pas cadrés ne peuvent pas finir au fond des filets. On a eu de belles occasions en première période, et on devait mener au score. Mais on ne l'a pas fait. C'est le foot, aussi. On avait 45 minutes derrière, [les Hongrois] n'ont pratiquement rien eu non plus, on a eu quelques opportunités et on a marqué ce but. Ce n'est pas suffisant par rapport à ce qu'on espérait, mais il faut l'accepter."

"Il y a des choses à améliorer, mais je n'ai jamais pensé qu'on écraserait tout le monde, a-t-il par ailleurs lancé. Ok, on a battu l'Allemagne avec un gros match. Là, c'était différent, on a dû s'adapter."

Pour l'équipe de France, la suite et fin de la phase de poules, ce sera mercredi soir contre le Portugal (21h00). Comme l'a rappelé Didier Deschamps, les Bleus ont encore "les cartes en main". Une victoire sera ainsi synonyme de qualification pour les huitièmes de finale.

https://twitter.com/julien_absalon Julien Absalon Journaliste RMC Sport