RMC Sport

Report de Lens-PSG: Deschamps s'en prend à la Ligue

Didier Deschamps a profité de son passage en conférence de presse pour tacler la reprogrammation du match entre Lens et le PSG à deux jours après le match des Bleus contre la Croatie en Ligue des nations.

La LFP fait-elle prendre un risque à Kylian Mbappé et Presnel Kimpembe avec le report du match entre Lens et le PSG au 10 septembre? Oui à en croire Didier Deschamps.

En marge de l'annonce des 23 sélectionnés pour les matchs contre la Suède et la Croatie (les 5 et 8 septembre) en Ligue des nations, le sélectionneur des Bleus a regretté la date choisie par la Ligue pour la rencontre de championnat.

Deschamps ne comprend pas la date choisie

Sans vouloir critiquer la demande de report du PSG, le patron de l'équipe de France n'a pas digéré le jour choisi par la LFP pour déplacer le match de Ligue 1, seulement deux jours après la rencontre des Bleus contre la Croatie. 

Enchaîner deux matchs de haut niveau en trois jours, cela va être compliqué, a lancé Didier Deschamps en conférence de presse. La décision de mettre Lens-PSG le jeudi est pour le moins surprenante, voire gênante. Ce n''est pas pour critiquer ou commenter la demande du PSG, mais le fait que la Ligue ait pris cette décision."

Deschamps se sent "contraint et forcé"

De retour de blessure à la fin du Final 8 de la Ligue des champions, Kylian Mbappé devrait être capable de jouer lors des de deux matchs de l'équipe de France.

Pourtant, Didier Deschamps pourrait être obligé de le laisser au repos face aux Vatrenis afin de minimiser le risque de blessure avant son retour au PSG. Idem pour Presnel Kimpembe, en forme lors des matchs européens à Lisbonne.

"C'est impossible de jouer deux matchs de très haut niveau en 48 heures. Tuchel, il espère qu'une chose, c'est que ni Mbappé, ni Kimpembe ne joue, a encore regretté le sélectionneur tricolore. J'ai la liberté de faire ce que je veux mais j'ai un peu le sentiment d'être contraint et forcé de ne pas les concerner. Je pourrais utiliser d'autres mots mais cela serait peut-être un peu plus forts, je vais les garder pour moi."

Sans vouloir en dire plus ou relancer la polémique autour de ce duel entre le promu nordiste et le club de la capitale, Didier Deschamps a fait passer un message assez clair en direction de la LFP.

>> La Ligue 1 est disponible via l'offre RMC Sport-Téléfoot

JGL