RMC Sport

Scandale à la FFF: Oudéa-Castéra assure que Le Graët lui a témoigné de son "respect" pour les femmes

En évoquant sur franceinfo la bonne avancée de l'audit mené au sein de la FFF, la ministre Amélie Oudéa-Castéra a fait part de ce que le président Noël Le Graët lui a déclaré pour se défendre des accusations de comportement inapproprié avec les femmes.

En attendant de "tirer toutes les conclusions" de l'audit mené au sein de la Fédération française de football (FFF), Amélie Oudéa-Castéra fait savoir qu'elle ne ne veut pas faire de "procès d'intention" à l'encontre du président Noël Le Graët. Interrogée jeudi sur franceinfo, la ministre a notamment déclaré que le dirigeant de 80 ans lui avait confié avoir du "respect" pour les femmes, malgré les témoignages qui lui attribuent un comportement inapproprié.

"Il m'a dit qu'il n'était pas l'auteur des fameux SMS qui lui ont été reprochés, qu'il avait ce respect pour les femmes, qu'il avait des filles, une femme à laquelle il était attachée. Il se dit très respectueux du cadre de travail, des collaborateurs de la fédération", a dit la ministre des Sports, faisant notamment référence aux soupçons d'envoi de messages graveleux à des salariées de la FFF.

L'audit "avance bien"

Lancé mi-septembre après des révélations dans la presse, l'audit sur les conditions de travail et le management au sein de la FFF "avance bien", selon Amélie Oudéa-Castéra. "Je ne suis pas en train de téléguider les délais, a-t-elle ajouté. J'ai dit [aux inspecteurs] qu'il fallait faire un travail méthodique, au fond, qui soit utile, précis. Je leur fais absolument toute confiance pour être les plus diligents possibles dans le rendu de leurs conclusions".

Fin octobre, Noël Le Graët a assuré dans une interview au Parisien n'avoir "jamais harcelé personne". "Il n'y a aucune affaire cachée d'agressions ou de harcèlements sexuels à la FFF", a-t-il aussi déclaré, répétant n'avoir "rien dissimulé".

https://twitter.com/julien_absalon Julien Absalon Journaliste RMC Sport