RMC Sport

Euro 2020: Deschamps favorable à des listes élargies, en posant ses conditions

Didier Deschamps souhaite que l’UEFA se penche sur un éventuel élargissement de la liste des joueurs à la dispositions des sélections pour l’Euro 2020 (11 juin - 11 juillet 2021).

En marge d'un précieux succès (1-0) comptant pour la qualification au Mondial 2022, la question d’un journaliste l’avait moyennement intéressé cette semaine. Mais Didier Deschamps a depuis revu sa copie et reconnait désormais qu'une liste élargie de 26 joueurs pendant l'Euro (du 11 juin au 11 juillet) ne serait pas si idiot. C’est lui qui, à l’issue d’une prestation poussive contre la Bosnie-Herzégovine ce mercredi, a remis le sujet sur la table, alors qu’il évoquait l’enchaînement "compliqué" des matchs.

"Je pense que si l’UEFA se penche sur le fait de pouvoir élargir la liste, ce serait une bonne chose, à condition évidemment qu’elle puisse être de deux trois joueurs en plus, et que tous puissent être sur la feuille de match, a estimé le sélectionneur. Parce qu’avec les conditions sanitaires qu’on a aujourd’hui, on ne va pas se prendre pour des êtres supérieurs. On a fait tout ce qu’il fallait. Malgré les cinq tests, on n’a pas eu de cas positifs, mais je pense qu’avec la fatigue, ce serait plutôt une bonne chose."

Martinez et Mancini espèrent "26 voire 27 joueurs"

Le sélectionneur de la Belgique, Roberto Martinez, milite lui aussi pour que les effectifs des équipes participant à l'Euro 2020 cet été puissent compter 26 éléments plutôt que 23 en raison du Covid-2019, a-t-il indiqué dans la presse belge ce mercredi. "J'espère, au vu de la pandémie, que les règles pourront être adaptées et que nous pourrons avoir 26 voire 27 joueurs avec nous", a-t-il déclaré dans La Dernière Heure, notamment.

"Il existe des discussions, notamment avec l'Angleterre et l'Italie. Tout le monde a réagi de la même manière. Élargir le groupe, avec par exemple un joueur en plus par ligne, ce serait une décision correcte", a ajouté l'entraîneur espagnol Luis Enrique auprès de l'agence de presse Belga mercredi. Martinez, qui assure que le sélectionneur italien Roberto Mancini est du même avis que lui, "espère que ces discussions déjà menées entre coachs remonteront plus haut".

QM