RMC Sport
en direct

Portugal-France en direct: les Bleus rejoignent la Suisse en 8e, Benzema a enfin marqué

Benzema lors de Portugal-France

Benzema lors de Portugal-France - AFP

Déjà qualifiés pour les huitièmes de finale de l'Euro 2021, les Bleus défient ce mercredi soir (21h) le Portugal à Budapest. Déterminés à faire oublier leur nul frustrant contre la Hongrie (1-1), ils visent la première place pour éviter un cador au prochain tour. A suivre en direct commenté sur RMC Sport.

Grosse inquiétude pour Digne et Hernandez, peut-être forfaits pour la suite de la compétition

La France va-t-elle disputer les matchs à élimination directe sans arrière gauche de métier? Lucas Hernandez, sorti à la mi-temps, et Lucas Digne, sorti sur blessure à la 50e minutes, pourraient bien être forfaits pour la suite de la compétition. Didier Deschamps a suggéré cette possibilité pour Lucas Digne en conférence de presse d'après-match, à Budapest. "Ça va être très compliqué. (...) Ce n'est pas bon signe", a déploré le sélectionneur, expliquant que le latéral gauche d'Everton souffrait d'une blessure musculaire aux ischio-jambiers. Selon les informations de RMC Sport, Il y a de gros doutes pour la suite de la compétition de Lucas Hernandez également. Face au Portugal, c'est Rabiot qui avait dépanné au poste d'arrière gauche.

Euro très compromis pour Lucas Digne

Possible gros coup dur pour les Bleus, avec un Lucas Digne qui pourrait être forfait pour le reste de l'Euro. C'est ce que laisse entendre Didier Deschamps en conférence de presse. Le latéral d'Everton souffre d'une "blessure musculaire à l'ischio".

Le mea culpa de Koundé

Jules Koundé: "On est très fiers, aussi très content, j'étais très excité à l'idée de jouer ce match, même si ce n'est pas mon poste. J'ai pris beaucoup de plaisir et l'objectif de l'équipe de France est atteint. On aurait pu faire certaines choses beaucoup mieux. Ce sont des matchs exigeants, tous les quatre jours. Sans trouver d'excuses, il fait très chaud, les organismes sont soumis à rude épreuve."

"Le penalty sur ma main? C'est malheureux. Il y a penalty, ma main est décollée. Je défends bien sur le premier centre, j'essaie de contrer le deuxième, je suis déséquilibré mais ma main est élevée et le ballon tape ma main. C'est dommage, ça coûte l'égalisation, ça ne coûte heureusement pas la première place."

Sur son poste: "Oui ça a été dur, un peu sur l'aspect offensif et ce que je peux apporter. Physiquement, ce sont des déplacements différents mais j'essaie de faire au mieux. C'est en le jouant un peu plus souvent que je vais avoir des automatismes. Je suis encore nouveau dans cette équipe, j'essaie de m'adapter au mieux."

Pogba: "On sait qu'on doit monter en puissance encore"

Paul Pogba sur BeIN Sports: "On est satisfaits, le plus important est la première place, on l'a fait dans une poule pas du tout facile. On sait qu'on doit monter en puissance encore. Je donne le maximum, je fais ce que je peux. Je dois progresser encore sur plein de choses."

Varane sur Benzema: "Il avait vraiment besoin de ces buts"

Raphaël Varane au micro de RMC: "On est très contents [pour Benzema]. C'est un grand joueur. Revenir en équipe de France comme ça, ce n'était pas évident. Il a montré du caractère. Il nous permet, avec ces deux buts, d'obtenir cec bon résultat et la première place. Il avait vraiment besoin de ces buts pour la confiance, c'est un attaquant. Il a réussi à faire jouer ses partenaires et à être efficace. Il y avait beaucoup d'attente autour de son retour, et il a répondu présent".

Deschamps: "Une nouvelle compétition commence"

Didier Deschamps sur le match et l'issue de cette phase de poules, au micro de TF1: "C'est parti un peu dans tous les sens, au moment où on maîtrisait le mieux. Ils étaient proches de craquer. (...) Ça prouve bien que ce groupe était très compliqué, c'est difficile pour tout le monde. On finit premier, c'est la meilleure place. On va apprécier, et une nouvelle compétition commence".

Sur le doublé de Karim Benzema: "Ça fait plaisir, il était en recherche de ça. Il n'a pas perdu confiance, ni la mienne d'ailleurs. Tant mieux qu'il ait été au rendez-vous".

Sur le huitième de finale contre la Suisse abordable sur le papier: "On en a vu des matchs abordables... La Suisse s'est qualifiée, on avait des observateurs qui ont suivi et on a vu avec Guy Stéphan des bouts de match. On va bien récupérer et préparer ça du mieux possible".

Benzema: "Ça m'a fait chaud au coeur"

Karim Benzema a aussi réagi au micro de TF1. "Il y a toute une pression autour de moi, ce qui est normal. Il ne faut jamais baisser les bras, c'est ce que j'essaie de faire. Ça m'a souri aujourd'hui, mais le plus important est qu'on s'est qualifié. Je n'ai pas douté, mais j'ai senti une attente du pays. J'ai réussi à marquer, et je vais savourer avec tout le monde".

Relancé sur la communion avec le public français, Karim Benzema a déclaré: "C'est parfait. C'est ce qu'il nous faut pour aller au bout. Ça m'a fait chaud au coeur".

Benzema élu homme du match

Karim Benzema termine avec le trophée d'homme du match, après son doublé

Toutes les affiches des huitièmes de finale

Samedi 26 juin, 18h, à Amsterdam: pays de Galles-Danemark

Samedi 26 juin, 21h à Londres: Italie-Autriche

Dimanche 27 juin, 18h à Budapest: Pays-Bas - République tchèque

Dimanche 27 juin, 21h à Séville: Belgique-Portugal

Lundi 28 juin, 18h à Copenhague: Croatie-Espagne

Lundi 28 juin, 21h à Bucarest: France-Suisse

Mardi 29 juin, 18h à Londres: Angleterre-Allemagne

Mardi 29 juin, 21h à Glasgow: Suède-Ukraine

Benzema confie sa "joie" et sa "fierté"

Karim Benzema, au micro de beIN Sports, a confié avoir ressenti "beaucoup de joie et de fierté" en marquant son doublé.

"Je pense que tout le monde l'attendait, a-t-il aussi déclaré. Il y avait un peu cette pression de tout le pays sur moi. Mais je suis un joueur de foot, un professionnel et j'avais besoin de cette pression. En club, j'ai l'habitude de marquer et c'est sûr que j'avais envie de marquer dans cette équipe là, d'autant que les buts sont très importants dans cette compétition".

Deschamps: "On leur donne deux buts"

Didier Deschamps sur BeIN Sports: "C'était un combat, ce n'était pas évident. Les deux buts, on leur donne sur des erreurs, même si ça peut arriver. On a cherché à le gagner. Cela nous permet d'être premiers, c'est la meilleure place, on va apprécier, bien récupérer. Une nouvelle compétition va commencer."

C'est terminé ! 2-2 !

Benzema et Ronaldo ont marqué un doublé chacun !

La France est première et affrontera la Suisse, l'Allemagne est deuxième et affrontera l'Angleterre, le Portugal est troisième et affrontera la Belgique !

90+4’

Koundé se roule de douleur

Le latéral d'un soir intervient devant Oliveira, qui continue son geste et lui frappe l'arrière de la cuisse.

90+4’

Pas de cinquième penalty dans ce match

Il semblait pourtant plus évident que les quatre précédents. Bon, ça ne changeait pas grand-chose : l'autre match s'est terminé à 2-2, la France serait restée première et le Portugal troisième même avec un nouveau but.

90+2’

Coman s'écroule en sortie de dribble

Ca semblait clair après cet accrochage par Bruno Fernandes. On va voir si le VAR intervient...

90’

Cinq minutes de temps additionnel !

Alors qu'on ne va pas se mentir : les deux équipes sont prêtes à arrêter et à se serrer la main sur ce 2-2.

87’
Changement sur blessure

Renato Sanches sort lui aussi

Entrée de Sergio Oliveira, ancien Nantais (c'est dur dans les quiz).

86’
Changement tactique

Sortie de Griezmann

Entrée de Sissoko, Deschamps aussi sait le score de l'autre match et veut éviter de concéder pour rester premier.

86’

Frappe de Griezmann qui passe au-dessus

C'était sur un centre en retrait de Coman, qui a beaucoup apporté.

83’
Carton jaune

Quatrième carton pour les Bleus

Kimpembe suit Ronaldo très haut et intervient en retard et par derrière.

83’

Et 2-2 dans l'autre match aussi !

L'Allemagne égalise contre la Hongrie et les trois gros sont pour l'instant qualifiés. France en 1, Allemagne en 2, Portugal en 3. Mais ça bouge souvent...

> Suivez Allemagne-Hongrie en direct !

81’

Les Portugais ne prennent plus de risques

Passe à dix sur une phase de possession, même si Sanches la rompt par une belle percée.

79’

On a été mauvaise langue

Semedo n'a pas l'air de pouvoir reprendre et semble à bout de souffle. Après avoir subi Mbappé près de 80 minutes, on le comprend.

78’

C'est un attaque-défense

Le Portugal doit savoir qu'il est éliminé en cas de but français, et est à onze dans son camp. Semedo a d'ailleurs des crampes, dont on doute un peu de l'existence.

76’

Rabiot est très bon en latéral

Une mobylette sur chaque action. On attendait Koundé, c'est pour l'instant Rabiot qui convainc en latéral. A suivre.

75’

Un record pour Ronaldo

Avec son doublé, il en est désormais à 109 buts internationaux. Autant que le recordman Ali Daei. On va prier pour qu'il ne le dépasse pas ce soir.

73’
Changement tactique

Double changement portugais

Bernardo Silva et Moutinhos sont remplacés par Bruno Fernandes et Neves.

67’

QUELLE FRAPPE DE POGBA !

Et quel arrêt de Patricio, qui repousse cette tentative de loin sur son poteau, avant d'intervenir devant Griezmann.

66’
Changement tactique

Coman va tenter de dynamiter la fin de match

L'ailier du Bayern remplace Tolisso, le milieu du Bayern reconverti ailier aujourd'hui.

64’

Clameur dans le stade

Match de fou de l'autre côté aussi : la Puskas Arena apprend que sa Hongrie s'est fait égaliser... puis a marqué dans la foulée en Allemagne ! 1-2 !

64’

Une égalisation qui a une influence

Pas pour la France, mais pour le Portugal virtuellement éliminé à 2-1 puisque la Hongrie mène contre l'Allemagne.

Ronaldo égale le record du nombre de buts en sélection

Avec ce penalty transformé, Cristiano Ronaldo totalise 109 buts en sélections. Il égale le record de l'Iranien Ali Daei.

60’
but!!!

ET RONALDO EGALISE !

Lloris est de nouveau pris à contre-pied, du même côté. Troisième penalty de ce match, 2-2 !

58’

PENALTY POUR LE PORTUGAL !

Main de Koundé sur un centre à bout portant de Ronaldo. Ce n'est pas volontaire, mais c'est décollé...

57’

Les Bleus sont mieux

Le foot se joue aussi dans la tête (comme le tennis !) et ça va mieux depuis le 2-1. Palhinha est en retard sur une intervention.

53’

Rabiot est entré arrière gauche

Sur sa première course, il est bien placé à ce poste en tout cas.

52’
Changement sur blessure

Digne sort déjà sur blessure

Coup dur pour la France, surtout si Hernandez est touché lui aussi. Rabiot entre.

49’

Ronaldo pas loin de répondre immédiatement

Quelle détente au-dessus de Kimpembe, mais sa tête passe à côté !

48’
but!!!

C'EST VALIDE !

Doublé de Benzema après la vérification vidéo ! Passe en profondeur parfaite et tir croisé qui touche le poteau avant d'entrer. La France mène 2-1 !

47’
Arbitrage vidéo

Hors jeu de Benzema...

Benzema part en profondeur et trompe Rui Patricio. C'était limite, on attend le VAR...

46’
Reprise

C'est reparti !

Avec les deux changements annoncés juste en dessous.

46’
Changement tactique

Un changement de côté à la pause

Digne remplace Hernandez côté français et Palhinha relaye Danilo chez le Portugal.

Mi-temps

Benzema et Cristiano toujours proches

Les deux buteurs du soir ont échangé leurs maillots à la pause.

Mi-temps

L'Allemagne éliminée pour l'instant !

C'est évidemment provisoire, mais il y a toujours 1-0 pour la Hongrie dans l'autre match.

> Suivez Allemagne-Hongrie en direct !

A ce stade, les Bleus sont en tête du groupe

Pour l'instant, les Bleus sont en tête du groupe F, devant le Portugal et la Hongrie, l'Allemagne est éliminée. Si les scores en restaient là, les Bleus affronteraient la Suisse en huitième de finale, les Portugais joueraient l'Angleterre, les Hongrois rejoindraient la Belgique.

Mi-temps

1-1 à la pause !

Benzema et Cristiano Ronaldo sortent en discutant, et sont les deux buteurs du soir. L'ancien duo du Real a frappé sur penalty, d'abord pour le Portugal puis pour une égalisation française après avoir souffert.

45+5’

Les Bleus mettent enfin le feu

Centre de Tolisso au deuxième poteau, mais Mbappé est crocheté par... Benzema qui n'arrive pas à ajuster sa tête.

45+3’

Cristiano a checké Benzema après son but

Beau geste de la star portugaise envers son ancien lieutenant.

45+2’
but!!!

BENZEMA NE TREMBLE PAS !

Contre-pied parfait là aussi, et joie hargneuse devant les supporters français avec un poing serré !

45+2’
Arbitrage vidéo

"Penalty check" sur l'écran...

Mais penalty confirmé ! Benzema va le tirer !

45’

PENALTY POUR LES BLEUS !

Semedo empêche la course de Mbappé dans la surface en sortant le coude. On va revoir ça au VAR...

44’

Coman est parti à l'échauffement

Il peut un peu secouer les choses s'il rentre.

42’

Le ballon glisse sous le pied de Koundé et sort en touche

Ca n'a pas forcément à voir avec son positionnement, mais ça illustre bien ses difficultés en tant que latéral droit pour l'instant. On attend en particulier qu'il pousse un peu plus ses actions.

39’
Carton jaune

Au tour de Griezmann d'être averti...

Carton jaune un peu bête : pas sur une faute qui aurait pu en mériter un, mais sur un geste d'humeur alors que l'arbitre lui avait dit de se calmer.

36’
Carton jaune

Hernandez est lui aussi averti

Deuxième avertissement du match, les deux pour des Français.

34’

Moutinho tente sa chance de loin et du gauche

C'est largement à côté, mais les Portugais semblent plus en confiance que les Bleus.

33’
Carton jaune

Lloris a été averti sur le penalty

On espère que ça n'aura pas de répercussion plus tard dans le match, mais on le signale quand même.

32’

Les Bleus de nouveau menés à Budapest

Comme contre la Hongrie, les Bleus sont menés. Bon, ils sont désormais sûrs d'être qualifiés donc il y a un peu moins d'enjeu...

31’
but!!!

RONALDO MARQUE SON PREMIER BUT CONTRE LES BLEUS !

Lloris est pris à contre-pied et la France est menée 1-0 !

30’

Danilo sort se faire soigner

Protocole commotion au bord du terrain pour le milieu du PSG, pendant que CR7 s'apprête à tirer le penalty...

27’

PENALTY POUR LE PORTUGAL...

Lloris est en retard sur une sortie aérienne sur coup franc, et tape la tête de Danilo...

27’

Les attaquants français sont toujours aussi impliqués dans le repli

C'était un des bons points des premiers matchs, mais la ligne de trois fait le taf à tour de rôle (ou tout le temps dans le cas de Griezmann).

24’

Match très tactique

C'est bien ce qu'on dit quand il ne se passe pas grand-chose entre deux grosses équipes ?

20’

Volée manquée par Ronaldo au coin de la surface

Ca passe à dix mètres du but, mais on retiendra surtout la petite boulette de Varane, qui fait une tête en catastrophe alors qu'il était tout seul. Parlez-lui !

17’

Une action qui fait plaisir

Même si Mbappé était peut-être à la limite du hors jeu (avec le VAR, on ne sait jamais).

16’

MBAPPE PERD SON FACE-A-FACE !

Cette fois, la passe en profondeur à ras de terre de Pogba était parfaitement dosée. L'attaquant parisien tire à l'entrée de la surface et bute sur Rui Patricio. Mbappé aurait peut-être pu s'avancer un peu plus.

13’

LA HONGRIE VIENT D'OUVRIR LA MARQUE DANS L'AUTRE MATCH !

Grosse clameur dans ce match disputé à Budapest, évidemment.

> Suivez Allemagne-Hongrie en direct !

10’

Pogba tente de trouver Mbappé en profondeur

C'est un poil trop long, mais le moindre espace est exploitable.

9’

Gros retour de Griezmann !

Il est arrivé de loin pour tacler Jota, en l'embarquant au passage. C'est rugueux, mais l'arbitre ne siffle pas.

6’

Mbappé fait déjà mal à la droite de la défense

Pepe doit s'excentrer un peu pour contrer son centre après avoir éliminé Semedo.

6’

CR7 cadre sa tête

Mais c'est de nouveau trop sur Lloris. Le début de match est vivant.

4’

Première frappe du match

Mais rien de vraiment dangereux : Renato Sanches tope sa frappe de loin, facilement captée par Lloris.

3’

Allemagne-Hongrie a lieu en même temps

> Suivez l'autre match du groupe en direct !

Coup d'envoi

C'est parti !

Coup d'envoi donné par les Bleus, en blanc.

Au tour de l'hymne portugais

Egalité dans les tribunes, à vue d'oreille.

"ALLONS ENFANTS DE LA PATRIE !"

C'est l'heure des hymnes, en commençant par la Marseillaise, bien reprise par le stade.

Les équipes sont sur le terrain

Et la Puskas Arena de Budapest est bien garnie.

On résume la situation après les matchs du groupe E

Le premier de ce groupe F affrontera la Suisse ou l'Ukraine en huitièmes, le deuxième l'Angleterre et le troisième la Belgique.

La compo du Portugal

Exit Bruno Fernandes, sur le banc, Renato Sanches est titulaire.

Rui Patricio ; Semedo, Pepe, Rúben Dias, Guerreiro ; Danilo, Moutinho ; Renato Sanches, Bernardo Silva, Diogo Jota ; Ronaldo

L'ambiance monte parmi les supporters français

7.500 supporters français seront au stade ce soir, pour le match Portugal-France. Et ils mettent déjà l'ambiance !

La compo des Bleus

Comme annoncé, Tolisso glisse à droite dans un schéma en 4-2-3-1. Koundé remplace Pavard, Hernandez reprend sa place dans le couloir gauche, à la place de Digne.

Lloris - Koundé, Varane, Kimpembe, L. Hernandez - Kanté, Pogba - Tolisso, Griezmann, Mbappé - Benzema.

Di Meco confiant pour les Bleus

Eric Di Meco a confiance en l'équipe de France et en son jeu... pénible pour les adversaires.

Ces Bleus dont on attend plus

Certaines stars des Bleus vont tenter de profiter de ce choc pour monter en puissance, après un début de compétition assez timide… Karim Benzema, toujours muet depuis son retour en sélection, doit notamment se montrer plus efficace.

Griezmann face au pays d'origine de sa mère

Ce Portugal-France est une affiche toujours particulière pour Antoine Griezmann, qui fait face au pays natal de ses grands-parents. Sa mère, Isabelle Lopes, sera d’ailleurs dans les tribunes de la Puskas Arena.

Le point sur les adversaires potentiels des Bleus

Déjà qualifiée pour les huitièmes de finale de l'Euro 2021, l'équipe de France ne sait pas encore quel sera son adversaire. Tout dépendra de son résultat dans le choc face au Portugal. Car le classement final du groupe F est déterminant pour la suite du tableau. Le risque de défier l'Angleterre à Wembley est réel.

Pourquoi la France affrontera probablement la Suisse si elle termine en tête

Si l'équipe de France s'impose face au Portugal, elle terminera première de son groupe et affrontera soit la Suisse, soit l'Ukraine en huitième de finale de l'Euro 2021. Mais les Helvètes tiennent largement la corde.

Bonjour à tous !

Déjà qualifiés pour les huitièmes de finale de l'Euro 2021, les Bleus défient ce mercredi soir (21h) le Portugal à Budapest. Déterminés à faire oublier leur nul frustrant contre la Hongrie (1-1), ils visent la première place pour éviter un cador au prochain tour. A suivre en direct commenté sur RMC Sport.

RMC Sport