RMC Sport

Hongrie-France: Deschamps défend la prestation de Pavard, sous le feu des critiques

Auteur d'une prestation peu convaincante ce samedi à l'Euro 2021 face à la Hongrie (1-1), coupable sur le premier but, Benjamin Pavard a été défendu en conférence de presse par Didier Deschamps. Le sélectionneur de l'équipe de France a trouvé le joueur du Bayern important en phase offensive.

L'équipe de France a été prise au piège ce samedi à Budapest, concédant le nul (1-1) face à la Hongrie à l'Euro 2021. La prestation collective des Bleus a été globalement décevante. Mais s'ils ont été menés au score avant la pause, les joueurs de Didier Deschamps ont su réagir avec un but signé Antoine Griezmann (66e).

Dominateurs en première période, les Bleus ont été punis (45+2e) par un contre hongrois. A domicile devant son public bouillant de la Puskas-Arena, la Hongrie a ouvert le score sur un une-deux entre Roland Sallai et Attila Fiola, conclu par le joueur de Fribourg, où Benjamin Pavard a été débordé.

"La note de son match , il l'avait dans le dos de son maillot", tacle Larqué

La prestation personnelle de Benjamin Pavard n'a en tout cas pas convaincu. "Il a semblé toujours être en retard dans son placement, dans ses interventions ou décisions. Il a amené beaucoup de fébrilité, ce qui a déteint sur ses partenaires en défense à l'image de Varane, a analysé Emmanuel Petit sur BFM TV. Ce n'est pas un problème d'abnégation, parce qu'il a pratiquement raté tout ce qu'il a entrepris." "Je crois que la note de son match, il l'avait dans son maillot", a résumé Jean-Michel Larqué à propos du numéro 2 des Bleus.

"En difficulté? C’est votre analyse"

En conférence de presse, Didier Deschamps a tenu à défendre la copie du latéral du Bayern Munich. "En difficulté? C’est votre analyse, a rétorqué le sélectionneur français. Il a été important dans la phase offensive et ce n’était pas pareil avec Antoine (Griezmann) ou Ousmane (Dembélé) devant lui. Ce sont juste des ajustements. Il a tellement participé à la phase offensive que ça lui a couté un peu plus de jus dans la phase défensive mais il maitrisait quand même."

Rapidement averti en début de match (10e) après deux fautes, Benjamin Pavard a donc longtemps joué sous la menace d'une expulsion. "Je n’ai pas senti de risques par rapport à son carton", a noté Didier Deschamps à propos de son joueur.

En tête du groupe F avant la rencontre ce samedi (18h) entre l'Allemagne et le Portugal, l'équipe de France retrouvera la sélection de Cristiano Ronaldo mercredi prochain (21h), à Budapest, pour la dernière journée de la phase de groupes.

GL