RMC Sport

"Je suis le meilleur", clame Cristiano Ronaldo

-

- - -

En marge de la sortie (lundi 9 novembre) du film « Ronaldo » consacré à son parcours, l’attaquant portugais du Real Madrid fait le point sur sa carrière. L’homme se place au sommet du foot mondial, parmi les légendes de son sport. Tout simplement.

Les joueurs à assumer de la sorte un statut ne sont pas si nombreux. Et si sa route n’entrecroisait pas celle d’un certain Lionel Messi, on n’aurait pas grand-chose à contester sur le fond. Dans un entretien accordé à la BBC en marge de la sortie lundi du film « Ronaldo » consacré à la vie de « CR7 », le Portugais a confié sa vision de la place qu’il occupe dans le football mondial avec une franchise et une assurance toute « ronaldienne ».

"Dans mon esprit, je suis toujours le meilleur. Je me fiche de ce que les gens pensent où disent. Pas seulement cette année mais depuis toujours, je suis le meilleur, a ainsi déclaré Ronaldo. Messi ? Je suis meilleur que lui. Je suis incroyable sur le terrain. C’est la raison pour laquelle les gens s’intéressent tant à moi. Je suis bon, je suis heureux. Je suis tout le temps motivé. Je suis très professionnel et je veux continuer comme ça. Je n’ai pas besoin de dire : « Je suis dans l’histoire du foot, je suis une légende. » Les chiffres disent tout. J’ai atteint un niveau incroyable depuis 8 ans."

"Maintenir mon niveau"

Si l’on se fie à ses titres, ses trois Ballons d’or et ses 504 buts en 760 matches, Ronaldo dispose à n’en pas douter d’arguments frappants pour étayer son affirmation. Reste un petit Argentin d’1,70m avec lequel il doit composer. Et on laissera aux exégètes de ce sport le soin de trancher l’épineux débat du "qui est le plus fort". Ronaldo reconnait avoir atteint un niveau où il est "très difficile" de progresser.

"Je veux juste maintenir mon niveau. C’est la chose la plus difficile pour un joueur", explique le Portugais. A 30 ans, il espère continuer à jouer au plus haut niveau pendant encore cinq ou six ans. Au PSG ? Sur son avenir, CR7 se montre moins affirmatif. "Personne ne sait", souffle celui dont le contrat avec le Real Madrid court jusqu’en juin 2018. Paris, qui rêve de le voir succéder à Zlatan, aime décidément les egos.

la rédaction