RMC Sport

Barça: Messi "attendra la fin de saison" pour décider de son avenir

Lionel Messi

Lionel Messi - Icon Sport

Lionel Messi s'est exprimé dimanche soir à la télévision espagnole. L'attaquant argentin est resté évasif sur son avenir: il ne prendra pas de décision avant la fin de saison. La star du Barça a aussi répondu à l'appel du pied de Neymar, qui veut rejouer avec lui. Revivez ses principales déclarations.

[23h01]

Jordi Évole et Lionel Messi en ont terminé après un peu plus d'une heure d'interview. Merci à tous de nous avoir suivi sur ce live. À bientôt sur RMC Sport !

[22h57]

Pour terminer, Messi aborde son futur dans le football. "Je ne me vois pas comme entraîneur, peut être comme directeur sportif pour attirer des joueurs que je veux ou dont le club a besoin. On verra."

[22h54]

Messi a confiance dans le projet de Koeman. "Je crois qu'il a montré son sérieux, ses idées claires. Il fait du bon travail. C'est difficile, il y a beaucoup de nouveaux joueurs, de jeunes joueurs mais petit à petit, l'équipe grandit."

[22h51]

Messi reste en retrait des élections présidentielles. "Je n'ai parlé avec aucun candidat. Je préfère ne pas me positionner, si on dit déjà que je commande au club, imaginez si je dis que je soutiens un candidat. Je préfère ne pas le faire."

[22h49]

Sur un éventuel retour de Xavi, comme entraîneur. "Je ne sais pas (si ça me fera rester). On verra comment se passent les élections, que celui qui doigt gagner gagne, et ensuite nous verrons".

Victor Font, l'un des favoris de l'élection présidentielle du 24 janvier au Barça veut que Xavi dirige son projet sportif. L'ancien milieu de terrain entraîne actuellement Al-Sadd au Qatar.

[22h45]

Le PSG en Ligue des champions ? Un tirage difficile pour Messi.

"Avec Neymar, nous ne voulions pas tomber l'un contre l'autre. Aujorud'hui, nous ne sommes pas dans notre meilleure forme, mais nous devrons respecter notre histoire et je pense que ce sera un match équilibré."

[22h43]

Messi à Madrid ? "Impossible"

Jordi Évole a demandé à l'Argentin s'il pourrait jouer un jouer au Real Madrid ou à l'Atlético. "Non, impossible", a aussitôt répondu Messi, qui ne rejoindra donc pas Luis Suarez chez les Colchoneros.

[22h41]

Sa relation avec Griezmann. "Elle est bonne, je l'ai dit, je n'ai aucun problème avec lui et je n'ai jamais fait tout ce que s'est dit, que je ne voulais pas qu'il vienne. Nous n'avons pas de problèmes, parfois, nous prenons le mate ensemble dans le vestiaire et en voyage, il n'y a aucun problème"

[22h36]

"Je veux revenir à Barcelone, quand j'arrêterai ma carrière de joueur, je veux rester au club, d'une manière ou d'une autre, en apportant ce que je sais", commence Messi.

"Revenir ?", l'interroge le journaliste.

"J'ai toujours dit que je voudrais profiter de l'expérience de vie aux États-Unis, jouer dans ce championnat (la MLS). Mais je ne sais pas si ça arrivera, maintenant ou plus tard, c'est pour ça que je dis revenir", répond Messi.

[22h32]

Le journaliste Jordi Évole lui offre deux guides touristiques de Paris (pour le PSG) et Manchester (pour Manchester City). "Prends-les avec toi, sourit Messi. Il y a beaucoup de gens à Barcelone, les supporters, qui veulent que je reste. Je sais aussi qu'il y a des gens qui pensent différemment. Mais je vais faire de mon mieux pour le club et pour moi. Je n'ai aucun doute, je sais ce que me disent mon coeur et ma tête"

[22h30]

Messi est libre de négocier un contrat ailleurs qu'à Barcelone à partir du 1er janvier, mais veut d'abord terminer l'année. "Je vais attendre la fin de la saison. L'important, c'est de penser à l'équipe, de bien terminer l'année, et d'essayer de gagner des titres. Je ne veux pas être distrait par autre chose."

[22h26]

Messi revient sur l'appel du pied de Neymar. "Il n'a pas dit 'je veux rejouer avec Messi' ? Il a dit "je voudrais rejouer avec Messi" ? Non ? Oui, on parle de temps en temps. Nous trois avec Luis, moi avec lui, ou moi avec Luis, tous les jours. Dans nos derniers messages avec Neymar, nous parlions du tirage au sort de la Ligue des champions, qui nous avait mis les un contre les autres, lui non plus ne voulait pas jouer Barcelone."

[22h23]

Messi ne croit pas à un retour de Neymar au Barça. "Ça va être difficile de faire venir des joueurs parce qu'il n'y a pas d'argent. Il y a beaucoup de joueurs importants (à recruter) pour pouvoir être compétitif partout, et ces joueurs, tu dois les payer."

[22h21]

La rumeur selon laquelle Messi "décide" dans le vestiaire. "Ça fait des années qu'on dit cela, au Barça et aussi en sélection, que je choisis les entraîneurs, les joueurs, que je veux jouer avec mes amis. C'est quelque chose qui me blesse. Les gens lisent et croient tout ce qui sort dans les journaux et à la télé, donc beaucoup croient que je choisis les joueurs, que je fais signer les entraîneurs, et c'est très loin de la réalité"

[22h18]

"Avec Pep Guardiola, on a parlé de comment ça allait pour lui et pour moi, mais pas de retrouvailles (dans un club). Pour moi, Guardiola est le meilleur. Il m'a beaucoup appris sur la préparation des matches, il me disait comment attaquer pour les gagner."

[22h16]

Messi n'avait pas peur d'aller devant le juge pour obtenir la résiliation de son contrat. "Je savais que si j'allais devant le juge, j'avais des arguments, et de nombreux avocats me l'avaient confirmé. Mais je ne voulais pas partir du Barça de cette façon."

[22h13]

Sur le départ de Luis Suarez à l'Atlético Madrid. "Ce que le club a fait avec Luis, c'est une folie, la façon dont ils ont fait les choses, la façon dont il est parti, il est parti gratuitement et pour une équipe qui va lutter pour les mêmes objectifs que nous."

[22h11]

Messi voulait quitter le Barça pour éviter "une année de transition". "Il y avait de nouveaux joueurs, des jeunes, et comme j'ai toujours dit que je voulais continuer de me battre pour gagner des titres, pour regagner la Ligue des champions, pour la Liga, j'ai senti que c'était le moment de changer, de partir, et je voulais bien faire."

[22h07]

Sur le burofax envoyé à la direction pour Barça pour demander à partir. "C'était une manière de rendre ça formel, de le rendre officiel. Les six derniers mois, j'ai souvent dit au président que je voulais partir, qu'il m'aide (à partir), que je voulais m'en aller et lui répondait "non, non, non". (Le burofax) c'était une manière de rendre cette demande officielle et qu'elle arrive au club".

[22h05]

Sur l'humiliation subie contre le Bayern (2-8). "J'ai déjà perdu beaucoup de matches, et il faut l'accepter. Mais c'est un moment très dur vu la façon dont on a perdu, surtout parce qu'on savait que ça allait être une partie compliquée et qu'on sortait d'une année difficile. Nous pouvions perdre mais pas de la manière dont on l'a fait".

[22h04]

L'interview s'éloigne à nouveau des terrains, le journaliste interroge Messi sur ses positions politiques. "Pour être honnête, je n'aime pas parler de politique ou donner mon opinion sur la pandémie", élude l'Argentin.

[22h02]

Son hommage à Maradona, un but avec son maillot de Newell's. "J'étais sûr que j'allais marquer. C'est rare. J'étais convaincu que ça allait arriver et ça vient d'une action anodine."

[22h00]

Jordi Évole interroge désormais Messi sur la mort de Diego Maradona. "J'étais ici, à la maison, et j'ai reçu un message de mon papa, j'ai allumé la télé et c'est là que je l'ai appris", raconte l'Argentin.

[21h58]

Sur la reprise du football. "Ce qui compte, c'est de jouer et de respecter les contrats télévisés, les sponsors, et on ne pense pas assez aux sportifs. Jouer dimanche, mercredi, s'il faut vendredi et samedi... on regarde plus les intérêts économiques que le sport et le jeu en lui-même."

[21h56]

Sur le huis clos avec le Covid. "C'est une sensation étrange de jouer dans un stage aussi grand sans qu'il n'y ait personne, tout est froid. Ce n'est pas la même chose de venir au Camp Nou avec du public qu'y aller sans qu'il n'y ait personne. la sensation est différente et on ne joue pas de la même manière. Les parties sont plus équilibrées et plus moches"

[21h52]

Sur son statut de star. "C'est sûr que je me sens privilégié, mais parfois, j'aimerais être plus anonyme, et ne pas avoir 300 yeux qui me regardent. Mais je suis toujours reconnaissant parce que l'affection que tout le monde me donne est incroyable".

[21h48]

Sur le surnom de l'ex-président Bartomeu dans le vestiaire, "Nobita", un personnage plutôt paresseux du célèbre manga Doraemon. "Quelqu'un l'a fait, mais moi, je ne l'ai jamais appelé Nobita", répond en riant l'Argentin.

[21h44]

Son arrivée à Barcelone, à 13 ans. "C'était un moment difficile, j'ai tout laissé derrière moi: mes amis, mon pays, mon école... tout. Ma vie a complétement changé et je suis arrivé dans un endroit où je ne connaissais personne, en plus avec ma personnalité timide, c'était difficile"

[21h41]

Le journaliste demande à Messi s'il a pleuré dernièrement : "sur des enjeux sportifs, non mais j'ai beaucoup souffert. J'ai pleuré pour d'autres raisons mais je préfère ne pas rentrer dans les détails. Mais sur des enjeux sportifs, j'ai beaucoup souffert."

[21h39]

Messi revient sur la situation économique difficile du Barça : "C'est un moment difficile pour le club, pour tout le monde, mais de ce que nous savons, le club va vraiment mal et ce sera difficile de revenir à la situation antérieure"

[21h37]

"Barcelone, c'est ma vie. Je vis ici depuis que j'ai 13 ans. J'ai grandi dans ce club, dans cette ville. J'ai plus vécu à Barcelone que dans mon pays. J'ai tout appris ici, j'ai grandi au club, le club m'a formé comme joueur et comme personne. Je leur dois tout"

[21h33]

Le journaliste espagnol l'interroge sur les sportifs qu'il admire : "Il y en a beaucoup, Rafael Nadal, (Roger) Federer, LeBron James. Dans tous les sports, il y a un sportif qui se détache et qui est admirable pour son travail et pour ce qu'il fait tous les jours, il y a Cristiano (Ronaldo) en foot, il y en a beaucoup"

[21h23]

Début de l'interview. Messi assure à Évole qu'il est "impatient de parler". "Je suis un homme de parole et je vais parler de tout", assure l'Argentin.

[21h18]

Sur son compte Twitter, Jordi Évole a laissé deux "cadeaux" à Messi après l'interview: des guides touristiques de... Paris et Manchester. Les deux destinations (PSG et Manchester City) avec lesquelles l'Argentin est le plus lié en cas de départ du Barça. "J'espère qu'il n'en aura pas besoin", a tweeté le journaliste.

[21h13]

Guardiola et Luis Enrique: les meilleurs entraîneurs pour Messi

Dans un extrait de l'interview déjà diffusé, Messi désigne Pep Guardiola et Luis Enrique comme les deux meilleurs entraîneurs à l'avoir dirigé. "J’ai eu la malchance, entre guillemets, d’avoir du temps avec Guardiola et Luis Enrique, les deux meilleurs. Avec eux, j’ai beaucoup appris sur le football et la sagesse tactique", a déclaré l'Argentin.

[20h50]

Messi va aussi donner répondre aux questions du journaliste espagnol sur son avenir. "Il m’a parlé de plans très concrets pour son futur. Il m’a dit comment il voulait terminer et ça m’a surpris", assurait Jordi Évole cette semaine. Le journaliste a également détaillé d'autres thèmes qui ont été abordés lors de cette interview comme la relation entre Messi et l'ex-président du Barça, Josep Maria Bartomeu, ou les mauvaises performances du club avec Ronald Koeman.

[20h36]

La réponse de Messi à Neymar

Parmi les déclarations de l'Argentin, une d'entre elles est particulièrement attendue: sa réponse aux propos de Neymar début décembre. "Je veux rejouer avec Messi. C'est sûr, il faut qu'on le fasse l'année prochaine", avait lâché la star du PSG après la victoire à Old Trafford en Ligue des champions. Mais impossible de dire si le Brésilien sous-entendait une arrivée de son ami à Paris ou son envie de revenir au Barça pour le rejoindre.

[20h26]

L'interview entre le journaliste Jordi Évole et Lionel Messi a eu lieu le 18 décembre au domicile de l'Argentin, et dure environ 70 minutes selon La Sexta. La chaîne espagnole a obtenu cette interview exclusive après plusieurs mois d'attente comme nous vous le racontons dans cet article.

[20h23]

C'est la première intervention publique de l'Argentin depuis août, lorsqu'il avait annoncé à Goal qu'il resterait finalement en Catalogne. Le sextuple Ballon d'Or voulait résilier son contrat.

[20h20]

Bonsoir et bienvenue à tous sur RMC Sport pour suivre l'interview accordée par Lionel Messi à la chaîne espagnole La Sexta à partir de 21h25.

dossier :

Lionel Messi