RMC Sport

Barça: Piqué reconnaît que les cadors sont avantagés par les arbitres en Liga

Invité sur le live Twitch d’un streamer espagnol, le défenseur du Barça Gérard Piqué a expliqué pourquoi les arbitres étaient en général plutôt cléments avec Barcelone, le Real Madrid et l’Atlético.

Gérard Piqué est un électron libre difficile à contenir pour le Barça. Businessman compulsif à la soif insatiable de découverte et de réussite, le défenseur central du club catalan s’éparpille dans ses tâches au quotidien, libre de ses gestes et de ses mots. Un peu trop, parfois. Invité sur la chaîne Twitch du streamer basque Ibai lundi soir, Piqué n’a eu aucun mal à reconnaître que son équipe, à l’instar des autres cadors du championnat espagnol, bénéficie en général d’un arbitrage beaucoup plus favorable contre les équipes moins bien classées, ne disposant pas a priori des ressources suffisantes pour jouer la gagne en Liga.

Piqué "Barça-Madrid, à cause de la pression, des clubs..."

"Ils (les arbitres) sifflent plus en notre faveur (le Barça et le Real) que les autres, a admis Gérard Piqué. L'Atlético est aussi dans ce groupe. Vous êtes en compétition avec eux pour gagner le championnat. Vous ne pouvez pas vous comparer à Alavés, Osasuna, à l’Espanyol ou à des clubs qui ne vont pas se battre pour gagner la Liga. Vous êtes en compétition avec Madrid, et je demande l'égalité. Je la demande pour tout le monde, et je sais que c'est difficile. Je comprends que c'est compliqué pour un arbitre. Je ne peux rien réclamer vis-à-vis des autres équipes, mais je peux me plaindre de Madrid ou de l'Atlético."

Un Clasico lourd d’enjeux (le Barça, 7e, accueille le Real, leader avec cinq points d'avance sur son rival) approche à grands pas, avec son lot de pression et de polémique. Un premier tournant de la saison difficile à appréhender pour l’arbitre qui sera chargé de la rencontre. Gérard Piqué en convient: "Barça-Madrid, c’est plus compliqué, à cause de la pression, à cause des clubs…", a-t-il constaté. Mais il s’en réjouit aussi, à titre personnel, car pour un joueur des deux clubs, le Clasico est le match le plus excitant de la saison, et de loin.

"C’est un match particulier. Le pays est à l’arrêt. Il n’y a pas de meilleure sensation que d’avoir à nouveau 90.000 personnes sur le terrain. Un Clasico à huis clos c’était trop triste. Dimanche, nous n’avons plus de restrictions, et donc nous pourrons jouer devant tous nos supporters. Cette année, plus que jamais, ils sont avec nous. Et avec vous, nous pouvons devenir inarrêtables. Continuez à nous soutenir car nous avons besoin de vous, plus que jamais."

QM