RMC Sport

Laporta confirme, le FC Barcelone a une dette astronomique

Joan Laporta a tenu une conférence de presse lundi afin de rétablir ses vérités sur la situation économique du Barça. Le président du club catalan a confirmé l’énorme montant de la dette blaugrana et a rejeté la faute sur son prédécesseur Josep Bartomeu.

"Les promesses n'engagent que ceux qui y croient", si l’on se fie au dicton. Elu président du Barça en mars dernier, Joan Laporta avait promis tout faire pour prolonger Lionel Messi. En vain, l’Argentin a finalement rejoint le PSG lors du mercato estival. Plombé par des finances dans le rouge, Barcelone n’a jamais eu les moyens de faire signer un nouveau contrat à "La Pulga". Au lendemain de la victoire contre la Real Sociedad lors de la première journée de Liga (4-2), Joan Laporta a tenu ce lundi un point presse afin de dévoiler le bilan économique du club blaugrana.

"Nous avons des pertes de 468 millions et nous les avons déjà présentées à La Liga, a ainsi expliqué le dirigeant catalan. L’impact direct lié au Covid-19 est de 91 millions d’euros. […] Le Barça a un actif net négatif d’environ 451 millions d’euros. Il nous a obligé à travailler pour montrer à nos créditeurs que le club est viable. Nous avons dû faire preuve de crédibilité."

Laporta: "La dette est de 1,35 milliard d’euros"

En janvier dernier, le club était endetté à hauteur de 1,173 milliard d’euros et cela avait déjà engendré de nombreuses critiques à l’égard de la présidence Bartomeu. Au terme de la saison 2020-2021, le bilan s’est encore détérioré et la dette a augmenté de plusieurs centaines de million d’euros. "La réalité est qu’au 31 juin, la dette est de 1,35 milliard d’euros", a encore expliqué Joan Laporta avant de sortir la sulfateuse.

>> La Liga est accessible via l’offre RMC Sport-beIN Sports

L’emblématique dirigeant du club catalan a ensuite tenté de rassurer les socios en rappelant que le responsable de cette situation se nommait Josep Bartomeu. Après à la lettre ouverte rédigée par son prédécesseur, Joan Laporta a dénoncé des mensonges.

"Je l’ai lue dans l’avion et je me suis dit que cela ne pouvait être qu’un mensonge. Voici une liste de mensonges que j’ai définis point par point. Et je l’ai trouvé d’un opportunisme déplacé, a encore assuré le président blaugrana à son auditoire. Et puis vous réfléchissez et vous voyez qu’il essaie de justifier sa gestion injustifiable. Je ne sais pas s’il a paniqué parce qu’il voit que les résultats sont très négatifs et la façon dont ils ont agi est analysée dans les tribunaux. Il se trouve dans une situation de grande préoccupation. Il est à un moment où on veut échapper à ses responsabilités et où l’on propose finalement de trouver des solutions."

JGL