RMC Sport

Real Madrid: Bettoni, l'adjoint de Zidane, raconte la métamorphose physique et mentale de Benzema

Ancien adjoint de Zinédine Zidane au Real Madrid, David Bettoni a pu apprécier d’une position de privilégié l’évolution de Karim Benzema. Il a expliqué jeudi sur RMC comment l’attaquant a notamment profité des trêves internationales, lorsqu’il était hors du groupe France, pour se bonifier de manière spectaculaire.

Eternel adjoint de Zinédine Zidane au Real Madrid, David Bettoni a assisté d’une position privilégiée à la métamorphose progressive de Karim Benzema. Signé par le club merengue à 21 ans, alors qu’il était encore un joueur frêle malgré son explosion fulgurante à l’Olympique lyonnais, l’international tricolore (94 sélections, 36 buts) est devenu au fil des années un joueur au physique impressionnant.

Se bonifiant toutes les années un peu plus, comme un bon vin, ce malgré la trentaine passée. Une évolution positive dont la source est… plutôt paradoxale. "Ce qui a joué en sa faveur, c’est la période où il n’était plus convoqué en équipe de France, a assuré Bettoni, jeudi dans l’After Foot sur RMC. (…) Je pense que lui avait toujours dans la tête cet objectif des Bleus, mais il gardait à l’esprit qu’il fallait qu’il soit toujours bon avec le Real. Il travaillait bien, mais je pense qu’il a ajouté quelque chose à son travail à ce moment-là."

>> Les podcasts de l'After Foot

"Benzema est devenu un leader exceptionnel"

Beaucoup plus affuté, carré aussi, Karim Benzema a modifié son approche de la préparation physique, ce qui lui a particulièrement réussi ces dernières saisons, lui qui fait partie à 33 ans des sérieux prétendants au Ballon d’or cette année. "Avec Zizou, on l’a vu se transformer physiquement, admire-t-il. Je pense que ça a joué sur son mental, sur ses énergies. Je le voyais mieux en tant qu’homme, plus mature. Il est devenu un leader exceptionnel, il a su récupérer avec beaucoup de personnalité le flambeau après Ronaldo, alors qu’il a toujours été dans son ombre."

Bettoni, qui désire devenir entraîneur numéro 1, a également apprécié au cœur du vestiaire merengue l’émancipation progressive de "KB9", devenu leader dans un effectif de stars. "C’est quelqu’un qui ne parle pas beaucoup, mais quand il parle dans le vestiaire, il est écouté, respecté, aimé, appuie Bettoni. Il adore parler individuellement aux joueurs. C’est un grand professionnel. (…) Il a beaucoup travaillé, et il n’a jamais baissé les bras."

Romain Daveau Journaliste RMC Sport