RMC Sport

Séville-Cadix: Sampaoli encore exclu, Monchi fou de rage

Au cours de la réception de Cadix (1-0), l’entraîneur du Séville FC Jorge Sampaoli a été exclu à l’heure de jeu pour protestation. Son directeur sportif avait déjà fait preuve de nervosité en première période. Le Séville FC s’en est finalement sorti sur un penalty de Rakitic à la 89e minute et quitte la zone de relégation.

Jorge Sampaoli ne perd pas ses mauvaises habitudes. Habitué à râler et à collectionner les cartons sur le banc de l’OM durant plus d’une saison, l’entraîneur argentin a encore dégoupillé sur le banc du Séville FC. Lors de la rencontre face à Cadix, à la lutte pour le maintien, le coach a été exclu à l’heure de jeu ce samedi soir, après protestation et deux cartons jaunes reçus coup sur coup.

Monchi enrage, Rakitic libère Séville

Au cours des 17 premiers matchs qu’il a dirigé à Séville depuis son retour en octobre dernier, Sampaoli avait déjà écopé de quatre cartons jaunes ainsi que d’un carton rouge face à Linares le 4 janvier dernier.

Il n’est pas le seul de son équipe à avoir perdu ses nerfs ce samedi: Monchi, directeur sportif du club, avait manifesté sa colère à la pause après un but refusé à Lamela dans le temps additionnel, donnant notamment un coup de pied dans une bouteille.

À force de pousser, les Blanquirrojos ont fini par faire céder Cadix, sur un penalty transformé par Rakitic en toute fin de match (89e). Une victoire courte mais très précieuse: ils bondissent au 14e rang, avec une longueur d’avance sur le premier relégable.

Mercredi, le Séville FC aura l’occasion d’enchaîner avec un quart de finale de Coupe du Roi face à Osasuna. Jorge Sampaoli sera sur le banc pour cette rencontre, mais il ne pourra l'être pour le prochain rendez-vous en championnat, le 28 janvier contre Elche.

JAu