RMC Sport

Homophobie: A quoi faut-il s'attendre pour la prochaine journée de L1?

La sortie de Noël Le Graët sur la question de l'homophobie dans les stades de Ligue 1 devrait conduire à plusieurs changements ce week-end, lors de la cinquième journée de la saison. RMC Sport vous explique lesquels.

Pour les arbitres, rien ne change. Ils sont les seuls à pouvoir décider d’arrêter ou non un match... Et les propos de Noël Le Graët ne devrait pas modifier les futures décisions des hommes en noir. Le président de la Fédération française de football, ayant appelé à ne plus interrompre les rencontres en cas d'injures homophobes, pourrait bien ne pas être écouté ce week-end lors de cinquième journée de Ligue 1.

Seule nouveauté après la sortie du patron de la Fédération: les délégués seront plus actifs dans la prise de décision. Ils constitueront, encore plus que d'habitude, les yeux et les oreilles des arbitres pour s'assurer qu'aucun incident ne se déroule en tribunes.

Les clubs contrôleront les banderoles

Du côté des clubs, plusieurs actions ont eu lieu ou vont avoir lieu à la demande de la Ligue de football professionnel. Un contrôle accru des banderoles avant l’accès aux tribunes devrait être mis en place. "Les présidents de clubs ont été appelés un par un", a même expliqué Didier Quillot, directeur général de la LFP, afin de s'assurer que ce point soit respecté par les équipes en charge de la sécurité dans tous les stades de France.

Autre élément notable: encore plus d’échanges avec les supporters sont attendus. Comme c'est le cas à Montpellier, où le référent du club rencontrera différents groupes avant le match face à Nice. Mais où "ce sera difficile de bannir les insultes", a-t-on confié à RMC Sport.

Une volonté d'apaiser les tensions

Certains clubs estiment avoir déjà fait le travail sur la question de l’homophobie. A Amiens ou à Lille, aucun nouveau point ne sera fait avant les matchs de vendredi, respectivement contre Lyon et Angers. Enfin, d'autres équipe de Ligue 1 préfèrent se laisser du temps, comme à Valenciennes, où l'on attend la prochaine rencontre à domicile avant de s'atteler à la tâche.

Il y a une volonté de désescalade expliquait encore un supporter… Cette cinquième journée de championnat sera l’occasion de le prouver.

M.L avec la rédaction