RMC Sport

Ikoné confirme, Areola s’illustre, Lucas et Cavani buteurs… Ce qu’il faut retenir du festival du PSG contre Leicester

-

- - AFP

Encore une fois très encourageant, le PSG a enchaîné un quatrième succès en autant de matches amicaux, cette nuit contre Leicester (4-0), à Los Angeles.

Un PSG toujours en rodage… mais déjà emballant

Comme lors de ses deux premiers matches d’International Champions Cup contre l’Inter Milan (3-1) et le Real Madrid (3-1), le PSG a maîtrisé son sujet cette nuit au StubHub Center de Los Angeles pour disposer de Leicester (4-0). Dans un 4-2-3-1 changé en 4-3-3 à l'heure de jeu, le PSG est resté bien en place, a tenu le cuir et a enchaîné quelques fulgurances pour se diriger vers ce nouveau succès. Cette fois encore, Unai Emery a dû regretter certains hics dans la construction, causés par un manque d’automatismes et de mouvement mais c’est une belle copie qu’ont rendu les champions de France, qui s’avancent désormais vers le Trophée des Champions dans une semaine contre l’OL en Autriche.

A lire aussi >> Verratti était blessé depuis cinq ans

A lire aussi >> le Real Madrid bat Chelsea malgré le doublé d'Eden Hazard

Ikoné remet ça

Bouillant contre l’Inter Milan (3-1), buteur face au Real Madrid (3-1), Jonathan Ikoné a encore prouvé qu’Unai Emery pourrait s’en remettre à lui cette saison. A mettre au crédit du milieu offensif de 18 ans : du mouvement, de la percussion, un penalty provoqué (26e) et une nouvelle réalisation (45e), après avoir emmené le contre aux côtés de Thomas Meunier (également très à son avantage).

A lire aussi >> Leicester vise... le maintien

Les jeunes encore enthousiasmants

Jonathan Ikoné n’a pas été le seul jeune du Paris Saint-Germain à se mettre en évidence. Solide à la récupération et inspiré à la relance, Presnel Kimpembe a également confirmé que le technicien espagnol pourrait compter sur lui et que le club de la capitale doit bien le convaincre de prolonger. S’ils ont eu moins de temps de jeu, Christopher Nkunku et Alec Georgen ont également fait le travail après leur entrée en cours de jeu, tout comme Odsonne Edouard vainqueur de son duel contre Kasper Schmeichel dans les derniers instants (90e), après une magnifique déviation d'Adrien Rabiot.

A lire aussi >> Mercato : Matuidi, Balotelli, Bisevas... Les infos de ce samedi soir

Lucas et Cavani buteurs

Comme contre l’Inter Milan, Edinson Cavani a peiné devant le but. L’attaquant uruguayen a toutefois ouvert son compteur sur un penalty provoqué par Ikoné (26e). Lucas, qui a hérité du brassard de Thiago Motta lors de son entrée en jeu (62e) a scoré après seulement deux minutes en coupant parfaitement de la tête un superbe centre de Maxwell.

A lire aussi >> Emery confirme la piste Jésé

Areola marque des points

Unai Emery, qui avait accordé une période à Kevin Trapp et Alphonse Areola lors des deux premiers matches amicaux puis l’intégralité de la rencontre face au Real Madrid (3-1) au portier allemand, a alterné avec le jeune Français. Et le gardien prêté à Villarreal la saison passée n’a pas laissé passer l’occasion de marquer des points. Au compteur : une magnifique claquette sur un puissant coup franc de Riyad Mahrez (31e) et un duel remporté face à Leonardo Ulloa (47e).

A lire aussi >> La boulette de Doria, encore un reverse inquiétant pour l'OM... Ce qu'il faut retenir de Bielefeld-Marseille

Les supporters parisiens au rendez-vous

Présent parmi les 27 000 spectateurs présents dans les travées du StubHub Center de Los Angeles, le fan club du PSG de Los Angeles a répondu présent. Le groupe, qui a notamment rencontré Patrick Kluivert, nouveau directeur du football à Paris, avant le match, a fait du bruit pendant quasiment 90 minutes.

A lire aussi >> L'Euro 2000, les filles, le Curaçao... Qui est vraiment Patrick Kluivert ?

Le onze de départ du PSG :

Areola – Meunier, Kimpembe, David Luiz, Maxwell - Stambouli, Thiago Motta - Di Maria, Pastore, Ikone - Cavani

JBi