RMC Sport

Ligue 1: Nice-OM, Lens-Lille, Angers-OM… un mois et demi de violences entre supporters

La 7e journée de Ligue 1 a été émaillée par de nouveaux débordements entre supporters en marge de Montpellier-Bordeaux et en fin d’Angers-OM mercredi. Ils se multiplient depuis le début de saison.

Montpellier-OM (1ere journée, 8 août): jet de bouteille sur Rongier

Les débordements ont débuté dès la première journée de Ligue 1 à l’occasion du match entre Montpellier et Marseille (2-3), le 8 août. Les joueurs adverses ont été visés par de nombreux projectiles dont l’un a touché Valentin Rongier à la bouche alors qu’il se préparait à entrer en jeu. L’arbitre avait même interrompu le match à la 89e minute en renvoyant brièvement tous les joueurs au vestiaire pour stopper la pluie d’objets tombant de certaines tribunes. La Commission de discipline avait prononcé une fermeture pour trois matchs fermes des tribunes Corbières et Etang-de-Thau du stade de la Mosson. Quatre personnes avaient été placées en garde à vue, deux pour des jets de projectiles, deux autres pour des menaces à l'encontre des supporters marseillais.

La story de Valentin Rongier
La story de Valentin Rongier © Capture Instagram

Nice-OM (3e journée, 22 août): jets de projectiles et échauffourées entre supporters et joueurs

Tout a dégénéré ce soir-là. Comme à Montpellier, les joueurs marseillais ont été la cible de jets de projectiles de la part de supporter niçois. Là-encore, l’un d’entre eux – Dimitri Payet – est touché. Exaspéré, l’international français relance la bouteille dans les tribunes, puis une deuxième. Sa réaction provoque l’envahissement du terrain de membres présents dans la tribune Populaire Sud. Ils s’en prennent aux joueurs (six mois de prison ferme requis contre un supporter auteur d’un coup de pied sur Payet, mercredi), l’un est pris en photo en train d’exécuter un salut nazi.

Pablo Fernandez, préparateur physique de l’OM, est surpris en train de frapper un fan niçois et écope d’une suspension jusqu’à la fin de la saison. Le match est interrompu à la 76e minute alors que Nice mène (1-0). Quelques semaines plus tard, la commission de discipline ordonne de rejouer tout le match à huis clos sur terrain neutre (le 27 octobre), inflige deux points de pénalité à Nice (dont un avec sursis), deux matchs de suspension à Alvaro Gonzalez et un avec sursis à Payet. Nice écope en outre de trois matchs à huis clos total.

Lille-Lens (6e journée, 18 septembre): envahissement de terrain, jets de projectile, exhibition

Après des messages insultants contre les Lillois déployés en début de match, le derby du Nord a dérapé à la mi-temps. Des supporters lensois sont entrés sur la pelouse pour en découdre avec les Lillois, qu’ils accusaient de s’en prendre à leurs voisins de tribunes. Des fans des Sang et Or ont en effet reçu des sièges sur la tête en première période. La commission de discipline s'est réunie en urgence pour prononcer deux mesures à titre conservatoire: deux matchs à huis clos pour Lens, fermeture du parcage visiteurs de Lille jusqu’à la mesure définitive. Un supporter du Losc va par ailleurs être poursuivi pour exhibition sexuelle après avoir été repéré en train de se masturber.

Montpellier-Bordeaux (7e journée, 22 septembre): embuscade

Le match Montpellier-Bordeaux a aussi été le théâtre de débordements. Avant le coup d’envoi cette fois puisque le car transportant les supporters bordelais a été pris dans une embuscade à la sortie de l’autoroute, donnant lieu à des scènes de chaos. Plusieurs supporters ont été blessés par des bris de verre.

Angers-OM (7e journée, 22 septembre): heurts entre supporters

Après le match Angers-OM (0-0), les choses ont dérapé entre supporters des deux camps. Les fans marseillais ont forcé le cordon de sécurité de leurs parcage visiteurs pour s’en prendre à leurs voisins de tribunes. Selon le porte-parole marseillais, Jacques Cardoze, ils ont répondu à la provocation des Angevins. La commission de discipline se réunit ce jeudi soir.

Mais aussi…

D’autres faits ont été signalés en Ligue 1 cette saison. Un jeune supporter parisien a été blessé par le jet d’un siège provenant du parcage visiteurs lors de la rencontre entre le PSG et l’OL (2-1, 19 septembre). Lors d’un moment de tension à la fin de Metz-PSG mercredi, un supporter messin a aussi été filmé en train de descendre de la tribune avant de se raviser.

NC