RMC Sport

Ligue 1: Rennes a "tout fait pour dissuader" Stéphan de démissionner

Nicolas Holveck et Florian Maurice ont fait face à la presse ce lundi après l’annonce du départ de Julien Stéphan de Rennes. Le président et le directeur sportif du club breton assurent avoir vainement essayé de retenir leur entraîneur.

En pleine crise de résultats et après la nouvelle défaite de Rennes contre Nice (1-2) lors de la 27e journée de Ligue 1, Julian Stéphan a pris la décision de quitter ses fonctions d’entraîneur du Stade Rennais ce lundi. Face aux journalistes, Nicolas Holveck et Florian Maurice ont confié avoir tenté de convaincre Stéphan de poursuivre l’aventure, tout comme l'actionnaire du club, la famille Pinault.

"Après le match de vendredi, on a échangé avec Julien qui a commencé à nous faire part de sa réflexion, a expliqué le président Holveck en conférence de presse. On s'est donné rendez-vous dans la suite du week-end pour échanger plus précisément, il nous a confirmés qu'il ne se sentait plus capable d'amener la force nécessaire au groupe pour avancer et aller chercher les objectifs. […] On a essayé de le convaincre. Il n’avait plus l'énergie nécessaire. […] Un entraîneur qui prend ce genre de décision, c'est extraordinairement rare. C'était sa conviction la plus profonde."

Et le président du Stade Rennais de confirmer le départ de Julien Stéphan sans aucune indemnité: "Le dictionnaire est assez claire sur la définition d'une démission."

Maurice: "Parti pour faire un bout de chemin ensemble"

Homme fort du renouveau du Stade Rennais ces dernières saisons, Julien Stéphan a notamment remporté la Coupe de France face au PSG en 2019 et a également favorisé l’éclosion d’un certain Eduardo Camavinga. Son départ constitue une grande perte comme l’a rappelé Florian Maurice.

"C’est une décision qu'il a prise dans le week-end, a encore estimé le directeur sportif rennais. On a tout fait pour le dissuader de prendre cette décision. On était parti pour faire un bout de chemin ensemble. On a tous une part de responsabilités quand les événements sont difficiles."

Las, Julien Stéphan a tranché et choisi de s’en aller après un dernier adieu à ses joueurs dans la matinée. Lors du choc contre l’OL, prévu dès mercredi soir au Groupama Stadium, l’intérim sera assuré par l’un de ses adjoints Philippe Bizeul. A onze matchs de la fin de saison, Rennes est neuvième de Ligue 1 et accuse trois points de retard sur le Top 5 et un potentiel accessit en Ligue Europa.

JGL avec Xavier Grimault