RMC Sport

Lille-Nice: le champion de France humilié pour ses retrouvailles avec Galtier

Christophe Galtier et sa nouvelle équipe de Nice ont remporté une superbe victoire sur le terrain de Lille (4-0) ce samedi, lors de la deuxième journée de Ligue 1. Auteur d’un doublé, Kasper Dolberg a fait passer un match cauchemardesque à des Dogues inquiétants.

La fin d’après-midi s’annonçait assez festive du côté de Lille où les supporters ont fait leur retour au stade Pierre Mauroy après une campagne 2020-2021 à huis clos. Bien décidés à célébrer leurs champions, les fans nordistes ont également salué le retour de Christophe Galtier lors de la réception de de Nice pour la deuxième journée de Ligue 1. Mais la fête a tourné court pour le LOSC, finalement battu (4-0) par des Aiglons particulièrement inspirés.

Après deux matchs cette saison dans l’élite, Lille n’a toujours pas gagné et la fragilité défensive de l’équipe entraînée par Jocelyn Gourvennec inquiète déjà avec sept buts encaissés.

"C'est difficile à expliquer, on n'a pas été là.L'année dernière c'est fini, a lâhcé un José Fonte désabusé au micro de Amazon. Il faut se dire que c'est une nouvelle année et il faut écrire une nouvelle histoire. Il faut oublier les célébrations et se concentrer sur notre travail. On doit faire mieux que cela. Il reste 36 matchs, on doit parler dans le vestiaire et faire mieux dans les prochains matchs."

Un début canon pour les Aiglons

Tenu en échec par Reims et assez poussif dans le jeu, Nice a cette fois idéalement débuté ce choc face à Lille. Après seulement une minute de jeu, Amine Gouiri a débordé sur le côté gauche. Si Léo Jardim a bien détourné la tentative de l’international Espoirs, avant de détourner sur son poteau sur une frappe instantanée de Mario Lemina, le gardien brésilien n’a rien pu faire sur le troisième essai azuréen de cette action. Plus vif et incisif que la charnière Fonté-Botman, Kasper Dolberg a marqué son premier but de la saison (0-1, 1e).

Les fans présents en tribunes n’ont pas eu le temps de souffler, ni même d’espérer. Sur une perte de balle de Zeki Celik, encore face à Dolberg, Amine Gouri a parfaitement servi Hicham Boudaoui dont la frappe sublime n’a laissé aucune chance à Léo Jardim (0-2, 5e).

Dolberg en grande forme

Malgré une possession à l’avantage des Lillois durant la première période (66%), Nice n’a pas été mis en danger avec un seul tir cadré pour les Dogues. En utilisant une recette qui a fait la force du LOSC la saison passée, une efficacité maximale, Christophe Galtier et Nice ont finalement inscrit à quelques instants de la mi-temps.

Encore dominateur dans les duels, Kasper Dolberg a tenté sa chance et vu sa frappe être détournée du bras par Benjamin André dans la surface. Amine Gouiri a transformé d’un contre-pied parfait (0-3, 45+3e).

A défaut d’un sursaut de Lille, la deuxième période a ensuite confirmé le réveil de Kasper Dolberg. La saison passée, le Scandinave n’avait trouvé le chemin des filets qu’à six reprises en 29 apparitions toutes compétitions confondues et est attendu au tournant cette année en L1.

Après un bel Euro avec le Danemark (trois buts), l’attaquant de 23 ans semble bien métamorphosé et a signé un doublé de la tête face à une défense lilloise aux abonnés absents (0-4, 63e).

Le cauchemar lillois

Sans un léger hors-jeu, Amine Gouri aurait pu ajouter un autre but à l’addition et l’humiliation aurait ainsi été totale pour les Lillois avec une manita pour la première de la saison à domicile (0-4, 71e). Trois mois après son sacre en Ligue 1, le champion de France est déjà redescendu sur Terre en subissant cette terrible humiliation.

Le LOSC se retrouve déjà dans le bas du tableau du championnat…Justement là où Christophe Galtier avait récupéré l’équipe en décembre 2017. A Jocelyn Gourvennec de montrer qu’il peut redresse cette équipe et assumer pleinement l’héritage laissé par le nouvel entraîneur d’un OGC Nice plus ambitieux que jamais.

>> Le meilleur de la Ligue des champions, c’est sur RMC Sport

JGL