RMC Sport

Neymar: Ce qui peut encore se passer d'ici à lundi soir

Neymar.

Neymar. - AFP

Alors que la fin du mercato approche à grands pas, on ne sait toujours pas avec certitude où évoluera Neymar cette saison. À Paris? Au Barça? RMC Sport récapitule les différents scénarios dans le feuilleton de l'été sur la planète foot.

À mesure que les heures passent, on se rapproche de la date fatidique du lundi 2 septembre. Dans trois jours, à minuit pile, le mercato estival sera officiellement fermé en Ligue 1, Liga et en Serie A. Le chronomètre est plus que jamais lancé pour les clubs désireux de se renforcer jusqu'aux tous derniers instants du marché des transferts. Dans son sillage, cette course contre la montre s'apprête à signer l'épilogue du feuilleton de l'année : on saura de façon définitive si Neymar est toujours parisien ou non.

Ces derniers jours, on a entendu tout et son contraire sur le cas du Brésilien. L'occasion de dépoussiérer tous les scénarios possibles. Restera ? Restera pas ? RMC Sport fait le point.

Scénario n°1 : Neymar rejoint le FC Barcelone... si les catalans augmentent leur offre

C'est le scénario le moins crédible depuis ce vendredi matin et l'annonce par la presse catalane que le Barça n'élèvera pas sa proposition à la hauteur des exigences parisiennes. Le PSG s'est toujours montré très clair à ce sujet : il ne laissera pas partir sa star pour moins de son prix d'achat en août 2017, à savoir 222 millions d'euros - même si une légère décote est envisageable après les deux saisons parisiennes du "Ney". Jusqu'à présent, les dirigeants n'ont pas formulé d'offre approchant de près ou de loin une telle somme. Et n'aurait donc pas l'intention de le faire. Reste à voir si cela peut changer en trois jours. 

Scénario n°2 : Neymar rejoint le FC Barcelone... si Dembélé accepte de venir à Paris

C'est peut-être lui qui a la clé du dossier de l'été. Le champion du monde Ousmane Dembélé est la plus grosse monnaie d'échange du Barça pour parvenir à leur fin avec Neymar. On l'a dit, les catalans ne semblent pas avoir les fonds suffisants pour négocier un transfert sec pour le Brésilien. Dès lors, ils ont envisagé plusieurs solutions comprenant des échanges de joueurs en plus d'une somme d'argent. Ivan Rakitic, Jean-Clair Todibo... Plusieurs noms ont été proposés au PSG dans l'optique de lever le verrou sur la star de la Seleçao. Mais c'est bien celui de l'international français, qui a déjà été sous les ordres de Thomas Tuchel, qui a retenu l'attention. Car si Neymar s'en va - et là encore le club de la capitale s'est montré clair sur ce point - son départ doit être compensé et remplacé par un joueur au profil similaire. Le technicien allemand l'a d'ailleurs rappelé à l'envi en conférence de presse.

Problème, et de taille : Dembélé ne veut pas quitter son club. Interrogé par RMC Sport en milieu de semaine, son agent Moussa Sissoko s'est montré on ne peut plus clair. "Ousmane ne veut absolument pas quitter le Barça. Il se sent bien là-bas et est conscient de ce qu’il doit faire pour réussir dans ce grand club. Le futur sera beau pour lui au Barça." Si l'ancien rennais venait à changer d'avis, les choses pourraient toutefois s'accélérer. Selon nos informations, les deux clubs s’étaient rapprochés mardi autour d’offre avoisinant 130 millions d’euros plus Dembélé. 

Scénario n°3 : Neymar rejoint le FC Barcelone... s'il réussit la visite médicale

Cette hypothèse peut être perçue comme une provocation. Mais pourtant, si Neymar venait à rejoindre le Barça, nul doute que la visite médicale du Brésilien serait des plus complètes. Même si Leonardo a répété sur RMC Sport que Neymar était en pleine santé, il a été handicapé par plusieurs blessures ces dernières saisons (fracture du métatarse, blessure au pied, début de rupture du ligament de la cheville), le club catalan ne voudrait en aucun cas récupérer un joueur à la santé défaillante, surtout au vue de l'investissement consenti. Le Brésilien est apparu à l'entraînement cette semaine pour participer à la séance collective avec ses coéquipiers du PSG mais il n'a pas disputé la moindre rencontre depuis un Brésil-Qatar en amical le 6 juin dernier. Rencontre qui lui a valu une nouvelle blessure qui l'a privé de Copa America avec la Seleçao et de pré-saison avec le PSG...

Autre élément important : la durée de cette visite médicale. En cas d'accord trop tardif entre les deux clubs, le "Ney" n'aurait pas le temps de passer sa batterie de tests médicaux préalables à sa signature. Et on le rappelle, il ne reste que trois jours.

Scénario n°4 : Neymar reste au PSG

L'ultime scénario est, à l'heure actuelle, plus terre à terre. Si les deux clubs ne se mettent pas d'accord, Neymar restera un joueur du PSG cette saison (ou tout du moins jusqu'en janvier et l'ouverture du mercato hivernal). C'est alors un tout autre chantier auquel devront faire face les champions de France. Tout d'abord, le Brésilien devra retrouver son niveau physique. Ensuite, Thomas Tuchel devra recomposer son dispositif tactique en y intégrant de nouveau sa star - qui sera toutefois suspendu pour les trois premiers matchs de Ligue des champions, et notamment la réception du Real Madrid. Mais surtout, le "Ney" devra faire fi de l'accueil un poil hostile qui l'attend au Parc des Princes. Les banderoles souhaitant son départ du club et les insultes à peine déguisées de la part de certains supporters ne sont pas si lointaines et ont touché le joueur. Reste à voir comment celui-ci pourra rebondir et montrer tout son talent sur le terrain. Une prise de parole ou un message à destination des fans n'est à ce titre pas à exclure. C'est peut-être à ce(s) prix-là que Neymar s'inventera un nouvel avenir dans la capitale.

CP