RMC Sport

OM: McCourt va se rendre à Marseille pour rencontrer les supporters

En plus de nommer Jorge Sampaoli sur le banc de l'OM et de promouvoir Pablo Longoria au poste de président du directoire, Frank McCourt a fait passer un message aux supporters marseillais ce vendredi. Il va se rendre à Marseille pour rencontrer des supporters et des élus.

Il reprend les choses en main. Dans un communiqué publié ce vendredi, le propriétaire américain de l’OM Frank McCourt a annoncé trois grandes décisions: l’arrivée sur le banc du technicien argentin Jorge Sampaoli, le départ de la présidence de Jacques-Henri Eyraud et la nomination de Pablo Longoria au poste de président du directoire. Il indique qu’il va se rendre à Marseille cette semaine pour y rencontrer des fans et les dirigeants des groupes de supporters historiques de l'OM "afin de discuter de ses projets à long terme pour le club". Il entend aussi s’entretenir avec des chefs d'entreprise, des élus et des représentants des pouvoirs publics, en compagnie de membres de la nouvelle équipe dirigeante du club.

"L'âme de Marseille m'a séduit au moment d’acheter le club. Cet esprit a souffert de la distance que la Covid a imposée entre les fans, dont je fais partie, et le terrain. Je tiens à remercier les autorités qui facilitent mon arrivée en France. J’arrive à Marseille, et j'ai hâte de faire connaître ma vision de l'avenir directement auprès des supporters, notamment en ce qui concerne les projets de développement et d'investissement pour les prochaines générations", détaille McCourt.

"En 2016, nous avons lancé un projet ambitieux pour ramener ce club au sommet du football français et européen et cet engagement est toujours intact. Soyez assurés que mon engagement envers l’OM et les Marseillais est absolu, et je demande à tous nos supporters de s'unir et de nous soutenir au moment d'ouvrir ce nouveau grand chapitre", insiste-t-il.

Une main tendue aux supporters

Des déclarations qui ressemblent à une main tendue alors que l’OM est en conflit avec ses supporters depuis plusieurs semaines. Une crise illustrée par les graves incidents survenus à la Commanderie le 30 janvier. Environ 300 supporters marseillais s’étaient massés devant les grilles de la Commanderie, avant d’allumer des pétards, des feux d'artifice et autres fumigènes. Certains étaient parvenus à entrer dans l'enceinte du centre et des dégradations avaient eu lieu. Deux semaines plus tard, l’OM a annoncé sa volonté de lancer début mars une "grande concertation" avec "tous les supporters du club" baptisée "Agora OM" pour "redéfinir ensemble le supportérisme".

Sauf qu’en parallèle de ce projet, le directeur général du club phocéen Hugues Ouvrard avait envoyé un courrier à tous les groupes de supporters pour les avertir qu'il envisageait de "mettre fin à la convention sur les abonnements" qui lie le club et ces associations. Une menace de rupture ayant renforcé l’agacement des supporters.

RR