RMC Sport

OM: pourquoi Pau Lopez n’a pas convaincu à la Roma

Pau Lopez va rejoindre l’OM en provenance de l’AS Rome dans le cadre d’un prêt avec option d’achat. Après un passage difficile en Serie A, le gardien espagnol tentera de se relancer en Ligue 1.

Avec de nombreux départs pendant l’intersaison, Pablo Longoria cravache pour constituer une équipe capable de se mêler à la course au podium en Ligue 1. Le président de l’OM a attaqué le mercato estival sur un très gros rythme et a déjà bouclé plusieurs arrivées comme Gerson et Cengiz Ünder.

>> Les infos mercato en direct

Mattéo Guendouzi, William Saliba ainsi que Pau Lopez devraient rapidement suivre. Si les deux jeunes français restent des espoirs, le gardien espagnol est déjà un joueur confirmé et vient en qualité de numéro 1 bis pour concurrencer Steve Mandanda. L’homme aux deux capes avec la Roja vient surtout se relancer après deux saisons ratées avec la Roma et débarquera dans la cité phocéenne sous la forme d’un prêt avec option d’achat (15M€).

De rares clean-sheets

Arraché au Betis Séville pour près de 30 millions d’euros en 2019, Pau Lopez n’a jamais réussi à s’imposer dans la capitale italienne. Malgré 76 apparitions en l’espaces de deux ans, le portier ibérique n’a pas convaincu et a encaissé 93 buts (soit 1,22 par match en moyenne). Au total, l’Espagnol n’aura signé que 18 clean-sheets (dont 9 en Serie A). Voilà bien le premier point noir de son passage en Italie.

Certes, les prestations globales de l’équipe romaine ne l’ont pas toujours aidé (cinquième de Serie A en 2020, septième en 2021) mais Pau Lopez n’a pas confirmé les espoirs placés en lui. Si certains rêvaient de voir en lui le successeur d’Alisson Becker, parti à Liverpool en 2018, c’est raté.

"Jamais vu un gardien aussi mauvais au pied"

Outre des statistiques assez peu flatteuses en Italie, Pau Lopez n’a pas brillé à la relance et dans les lancements de jeu du club de la Louve. Arrivé à Rome après une belle saison au Betis, il n’aura pas constitué la rampe idéale pour mettre en place un football léché. S’il veut prendre la place de Steve Mandanda à l’OM, l’Espagnol devra retrouver sa qualité de passes.

"Je n’ai jamais vu un gardien aussi mauvais au pied, tranche d’entrée Johann Crochet, le spécialiste du football italien pour RMC Sport. Généralement les gardiens pas à l’aise au pied, ils balancent devant. Le problème de Pau Lopez quand il arrive à la Roma c’est qu’on nous dit que Paulo Fonseca voulait un gardien à l’aise dans la relance courte pour faire jouer de derrière. On n’a pas mis longtemps à voir que cela n’allait pas du tout. Pas du tout, pas du tout. […] Il y a un vrai problème de dosage sur le jeu court et mi-long. Le nombre de ballons interceptés par des adversaires cette saison… Le vrai problème, c’est souvent dans le premier quart d’heure et contre des grosses équipes. Cela peut te flinguer totalement le match."

Pau Lopez tentant une passe au pied avec la Roma
Pau Lopez tentant une passe au pied avec la Roma © Icon Sport

Lopez doit "progresser mentalement"

L’OM n’ignore rien des difficultés rencontrées par Pau Lopez ces dernières saisons. Mais l’entraîneur des gardiens de Jorge Sampaoli, Jon Pascua connaît parfaitement le gardien de 26 ans pour avoir travaillé avec lui en Andalousie. Avec lui, le joueur formé à Girona pourrait bien être capable de retrouver son meilleur niveau. A condition d’être bien mentalement, l’autre point noir de ses années de galère en Serie A.

"Peut-être qu’il va le relancer. Sur sa ligne, Paul Lopez c’est plutôt un bon gardien. Le problème à Rome, c’est qu’il a fait six bons premiers mois, estime encore Johann Crochet. Il fait six mois vraiment intéressants et on se dit que c’est un peu mieux que Robin Olsen. Il est meilleur sur sa ligne. Le problème c’est que je pense qu’il doit progresser mentalement. Il a fait une erreur énorme dans le derby contre la Lazio, fin janvier 2020, et derrière son aventure à la Roma est terminée. Derrière, il n’y a plus aucune sécurité, plus de mental. Plus rien. Il était fébrile avec le ballon. Ensuite il s’est blessé et a perdu sa place au profit de Mirante qui avait 35 ou 36 ans et n’était pas incroyable."

Vainqueur de son premier match de présaison ce dimanche contre Martigues (3-0), l’OM prépare le début de la Ligue 1. Le 8 août, Marseille défiera Montpellier en ouverture de la saison avant de recevoir Bordeaux. Cela devrait donner le temps à Pau Lopez de trouver ses marques au sein de l’effectif.

Histoire de ne pas non plus l’écraser sous la pression après son passage compliqué en Italie, Steve Mandanda devrait débuter comme numéro 1. A moins que son arrivée tardive après l’Euro 2021 avec les Bleus, n’oblige Jorge Sampaoli à lancer le gardien espagnol d’entrée.

JGL