RMC Sport

OM: pourquoi Sampaoli entraîne dès ce lundi

Au lendemain d’un couac retentissant en Coupe de France, l’OM ouvre un nouveau chapitre avec la prise de fonction, ce lundi, de son nouvel entraîneur Jorge Sampaoli. L’OM a obtenu une dérogation pour qu’il entraine six jours après son arrivée. L’Argentin a visité la Commanderie et animé une première séance rythmée.

Jorge Sampaoli a débarqué sur Marseille mardi dernier, en provenance de Sao Paulo. Mais l’entraîneur argentin est déjà sur le pont, six jours après son arrivée. L’OM a en effet demandé à l’ARS (Agence Régionale de Santé), une dérogation pour pouvoir écourter très légèrement, et pour raisons professionnelles, l’isolement de sept jours que Sampaoli devait respecter à son arrivée. Cette dérogation a été accordée à l’OM. Une seule condition, évidente: que Sampaoli et son staff réalisent ce lundi un test Covid, avant de pouvoir se rendre au centre RLD. Ce test a été effectué ce lundi matin. Sampaoli et ses quatre adjoints sont négatifs. Ils ont donc rallié la Commanderie aux environs de 12h. Après sa signature à l’OM, Sampaoli avait expliqué aux dirigeants marseillais qu’il souhaitait prendre ses fonctions et animer ses séances dès que son isolement prendra fin, sans attendre plus longtemps.

Sampaoli a échangé avec Larguet

Sampaoli a déjeuné sur place et surtout visité le centre RLD, notamment le bâtiment sportif, qu’il ne connaissait pas. C’est Pablo Longoria qui l’a accueilli pour lui faire visiter les lieux et lui présenter d’autres membres du staff ainsi que quelques employés de l’OM. Sampaoli a également pu échanger avec Nasser Larguet, qu’il avait déjà eu au téléphone ces derniers jours. Cette fois, la "passation" a pu se faire officiellement. Nasser Larguet passe la main sur un goût amer, avec cette élimination en Coupe de France, qu’il mettra du temps à digérer. "Nasser s’est beaucoup investi, avec son staff. Il a très mal vécu cette défaite au Canet. Il faut espérer que les gens ne retiennent pas uniquement cela de son intérim, ce serait injuste", confie un intime du vestiaire olympien. Les joueurs sont, eux, arrivés à la mi-journée, pour déjeuner sur place avant la prise de fonction de Jorge Sampaoli et son premier entrainement.

"Il veut guérir le mal par le jeu"

Au cœur d’une saison galère, et au lendemain d’une élimination honteuse, la chance des joueurs marseillais et du club en général est qu’une nouvelle page va s’ouvrir à l’OM. Le technicien argentin veut finir au mieux la saison en cours, et surtout commencer à se projeter sur la suivante. "Il veut guérir le mal par le jeu. Pour Jorge, le souci de l’OM n’est pas physique ou mental. C’est d’abord une identité de jeu à retrouver, confie un de ses proches. Il va vouloir débuter une nouvelle aventure, en imposant son style." Sampaoli, survêtement OM noir et jaune fluo, cache cou bleu marine et cahier à la main, a pu animer sa première séance. Un entrainement avec ballon, d’une petite heure et demie, commencé à 15h30. Pas de décrassage classique de lendemain de match, mais une opposition, pour insister déjà, sur quelques principes chers à Sampaoli, notamment la possession de balle. La voix de l’Argentin peut résonner au sein de la Commanderie.

Si Sampaoli s’est entouré d’un analyste vidéo qui maitrise le français et qui pourra traduire ses consignes (Patricio d’Amico, un ancien joueur de Division 2 française), il sera aussi soutenu dans sa mission par Jacques Abardonado. "Pancho", qui parle couramment espagnol, quitte jusqu’à nouvel ordre le centre de formation pour rejoindre le groupe pro également. Lui et Laurent Spinosi, qui reste entraîneur des gardiens, permettront au staff pro olympien de garder un accent marseillais et d’apporter leur connaissance du club, des atouts importants aux yeux de Sampaoli. D'ailleurs, comme l'Argentin a intégré beaucoup de jeunes de la réserve pour son premier entraînement, et pour son opposition afin de se faire une idée du niveau globale des deux équipes, "Pancho" a aussi servi de lien puisqu'il connaît bien les U18 et la réserve. Utile pour expliquer au nouveau coach les qualités et les postes des jeunes Marseillais.

Mardi, Jorge Sampaoli prendra la parole en conférence de presse. Pas le temps de faire de longs discours, l’ancien sélectionneur du Chili et de l’Argentine entre dans le vif du sujet dès mercredi, avec OM-Rennes, au Vélodrome.

Florent Germain