RMC Sport

OM-Rennes, les compos: les premiers choix forts de Sampaoli et Genesio

L'OM et Rennes, tous les deux dans une spirale sportive difficile, comptent bien se relancer ce mercredi (19h) pour un match en retard de Ligue 1 au Vélodrome. Jorge Sampaoli a choisi un 5-3-2 pour sa première, là où Genesio s'inscrit plus dans la continuité de Julien Stéphan.

C'est un soir de première pour Jorge Sampaoli et Bruno Genesio. Tous les deux débutent ce mercredi (19h) sur leur nouveau banc de touche, respectivement du côté de l'OM et du Stade Rennais, pour un match en retard de Ligue 1.

Pour ses débuts à la tête de l'OM, Jorge Sampaoli a choisi un 5-3-2. Avec une défense à cinq, Yūto Nagatomo et Pol Lirola auront pour charge d'apporter du danger et du surnombre dans les couloirs. Dimitri Payet est installé dans un poste de meneur en soutien derrière Florian Thauvin et Arkadiusz Milik, tous les deux devant. Trois jours après l'humiliation infligée en Coupe de France par Canet-en-Roussillon, les joueurs de l'OM seront forcément attendus au tournant. En l'absence de Pape Gueye, suspendu, Saîf-Eddine Khaoui est installé au milieu avec Boubacar Kamara.

Bruno Genesio, qui a insisté en conférence de presse sur sa volonté de s'inscrire dans la continuité de Julien Stéphan, disposera son équipe en 4-2-3-1. L'ancien technicien de l'OL a souligné sa volonté d'avoir la possession et pense que ce système est le plus adapté aux qualités de sa nouvelle équipe. Il aura ses premières réponses ce soir. Genesio fera confiance au duo Nyamsi-Aguerd en défense centrale. Les anciens Lyonnais Clément Grenier et Martin Terrier sont eux alignés dans le secteur offensif, en compagnie de Jérémy Doku et Serhou Guirassy.

Deux équipes en crise sportive

Les deux équipes partagent quelques points communs: changement de coach ces derniers jours, une mauvaise dynamique à stopper et l'ambition de se relancer au plus vite pour rester à la lutte pour les places européennes. Actuel huitième, l'OM pourrait remonter à la sixième place en cas de succès, à deux unités de Lens. Un revers olympien permettrait à Rennes de passer devant avec deux points d'avance.

Ce match en retard devait initialement se disputer en janvier, à une époque où André Villas-Boas et Julien Stéphan étaient encore les entraîneurs respectifs des deux équipes. Mais les incidents survenus plus tôt à la Commanderie avaient obligé la LFP à décaler la rencontre. Le contexte de la soirée au Vélodrome s'annonce bien différent.

Les compos:

OM: Mandanda - Lirola, Balerdi, Alvaro, Caleta-Car, Nagatomo - Kamara, Khaoui, Payet - Thauvin, Milik

Remplaçants: Pelé, Sakai, Perrin, Rocchia, Cuisance, Germain, Luis Henrique, Dieng, Benedetto

Rennes: Gomis - Soppy, Nyamsi, Aguerd, Maouassa - Nzonzi, Camavinga - Doku, Grenier, Terrier - Guirassy

Remplaçants: Salin, Da Silva, Truffert, Léa-Siliki, Tait, Bourigeaud, Del Castillo, Gboho, Hunou

GL