RMC Sport

Polémique Fournier-Galtier: la gestion du ramadan serait l'une des raisons du clash

L'ancien directeur sportif niçois Julien Fournier, qui s'en pris à Christophe Galtier dans l'After Foot, reprocherait à ce dernier sa gestion du ramadan lorsqu'il était entraîneur chez les Aiglons, selon L'Équipe.

Dans l'After Foot sur RMC, Julien Fournier confiait que les raisons explosives de sa dispute avec Christophe Galtier à l'OGC Nice dépassaient le simple cadre du sport. L'Équipe, dans son édition de ce vendredi, révèle que la gestion du ramadan par l'actuel entraîneur du Paris Saint-Germain serait l'une des causes principales de ce clash.

Lors de la période du ramadan au printemps dernier, Christophe Galtier aurait froissé le vestiaire en demandant à l'un de ses joueurs, Hicham Boudaoui, qui faisait le jeûne, de manger avant un match. Il n'est pas dit comment l'international algérien a réagi à cette demande, mais il avait finalement été titularisé dans cette rencontre (victoire 1-0 de l'OGC Nice contre Bordeaux).

Au-delà de ce cas précis, Christophe Galtier aurait exigé de ses éléments faisant le ramadan qu'ils soient présents au réfectoire du club lors des repas de leurs coéquipiers, afin de ne pas nuire à la vie du groupe. Cette requête aurait en revanche été bien acceptée par les joueurs.

Un problème de "sociologie" de l'effectif ?

Reste que Julien Fournier, à l'époque directeur du football du club niçois, n'aurait guère apprécié ces méthodes et qu'il aurait déploré ce "critère religieux" auprès de ses supérieurs. Christophe Galtier aurait de son côté considéré que son point de vue n'était que sportif. Son entourage assure par ailleurs qu'il n'a "jamais incité un joueur à ne pas faire le ramadan" et qu'il n'a jamais privé de temps de jeu quiconque par rapport à cela.

Avant cet épisode, un autre problème entre les deux hommes est relaté. Christophe Galtier, peu après son arrivée à l'été 2021, aurait déploré la "sociologie" de son vestiaire, selon les termes employés par L'Équipe. À ses yeux, l'effectif n'était non seulement pas suffisamment compétitif, ce qu'il n'aurait pas manqué de faire savoir, mais également en décalage avec l'identité de la ville et du club. Là aussi, son entourage prend la peine de balayer les assertions: "Il a entraîné des joueurs de toute culture, toute religion, sans aucune distinction. Ce type de reproche est complètement faux, lunaire et d'une extrême gravité".

En conférence de presse avec le PSG, jeudi, Christophe Galtier a affirmé ne pas être étonné de la petite bombe lâchée par Julien Fournier: "Je ne suis pas surpris de la manière dont il s’est exprimé. Je ne veux pas me fatiguer à débattre sur tout ce qui se dit. La fonction fait qu’on créé automatiquement un débat l’un après l’autre. Sur la forme, je ne suis pas surpris connaissant le personnage".

https://twitter.com/julien_absalon Julien Absalon Journaliste RMC Sport