RMC Sport

PSG : Cavani, en pointe sinon rien

Auteur d’un triplé lors de la démonstration du PSG contre Guingamp (6-0) vendredi, Edinson Cavani revit depuis quelques semaines. Mais l’Uruguayen, convoité par la Juventus, a ferment fait comprendre à ses dirigeants qu’il était hors de question pour lui d’effectuer une troisième saison dans le rôle d’ailier.

Il ne fait désormais plus de doute qu’Edinson Cavani ajoutera cette semaine, ou la suivante, un deuxième titre de champion de France à son palmarès. Malgré les critiques essuyés régulièrement cette saison sur son inefficacité, le joueur le plus cher de la Ligue 1 aura apporté son écot au troisième sacre d’affilée du PSG avec 16 buts inscrits avant les deux dernières journées. Dont trois vendredi dernier lors d’un succès contre Guingamp (6-0) qui a définitivement redonné le sourire au Matador. Après la rencontre, l’Uruguayen affichait son bonheur d’avoir prouvé que, malgré son exil régulier sur un côté, il garde son instinct de buteur. Celui qu’il ne compte plus sacrifier. 

Dans l’esprit de Cavani, les choses sont claires : il ne veut pas repartir pour une troisième saison passée ailleurs qu’au poste d’avant-centre. Et l’ancien joueur de Naples (28 ans) l’a fait comprendre à ses dirigeants lors d’une réunion, début avril, à laquelle était également présent son beau-frère. Les décideurs parisiens lui ont alors signifié qu’il était inconcevable pour eux de le laisser partir en raison des contraintes du fair-play financier mais aussi de son importance pour le club et son futur. Le président Nasser Al-Khelaïfi veut faire de lui le n°9 après le départ de Zlatan Ibrahimovic, en fin de contrat dans un an. Fin janvier, Laurent Blanc avait déjà eu une discussion avec son joueur et Cavani sait que l’entraîneur du PSG réfléchit à un système différent pour l’associer en pointe avec le Suédois.

La Juve réfléchit à son offre

Le seul intérêt concret pour l’ancien Palermitain provient aujourd’hui de la Juventus Turin. Les champions d’Italie, à la recherche d’un attaquant de ce profil, ont démarré des discussions avec son entourage et lui ont même formulé une proposition de contrat. Giuseppe Marotta, le directeur sportif des Bianconeri, a également rencontré à plusieurs reprises le demi-frère de Cavani pour réfléchir à l’offre qui pourrait être transmise au PSG. Celle dont Al-Khelaïfi assurait récemment dans les colonnes du Parisien qu’il ne la « regardera pas », même à hauteur de 50 millions d’euros.

dossier :

Edinson Cavani

M.Bo.