RMC Sport

PSG: Cavani, l'inquiétant enchaînement de blessures

Jamais blessé ou presque tout au long de sa carrière, Edinson Cavani enchaîne les pépins physiques depuis un an avec le PSG, malgré sa générosité sur le pré. Pas forcément rassurant pour la suite, alors que l'Uruguayen va sur ses 33 ans.

En la matière, il était il y a peu encore un exemple. Malgré les efforts non mesurés, les accélérations et les frappes de mule, Edinson Cavani était l’homme qui ne se blessait jamais. Depuis son arrivée au PSG à l’été 2013, il y avait bien eu ces trois semaines d’absence en février 2014 pour un problème au tendon d’Achille, et ce match manqué en février 2018 à cause d’une hanche, mais c’est tout. A l’infirmerie, l’Uruguayen préférait largement le terrain, et lorsque Paris jouait, le coach pouvait toujours compter sur lui. Mais ça, c’était avant que la machine ne s’enraye…

Avec sa nouvelle blessure dimanche soir face à Toulouse (4-0), Cavani en est désormais à cinq pépins physiques… depuis l’été 2018. Soit quasiment autant que lors des sept années précédentes. Il y a d’abord eu une lésion au mollet avec l’Uruguay en pleine Coupe du monde, ce qui l’a laissé sur le carreau pendant tout l’été, et ne lui a permis de reprendre avec le PSG qu’à la fin du mois d’août, lors de la 3e journée. Il y a ensuite eu un léger claquage à la cuisse fin octobre, l’ayant privé d’une dizaine de jours de compétition et de deux matchs, avant le gros coup dur, début février.

Printemps noir

Touché après avoir tiré en force un penalty face à Bordeaux, l’ancien Napolitain s’était vu déceler "une lésion d’un tendon de la hanche droite" qui l’avait écarté des terrains pendant trois semaines, et privé notamment du huitième de finale aller de Ligue des champions contre Manchester United. Et alors qu’il avait rejoué quelques minutes lors du retour au Parc le 6 mars, Cavani avait ensuite rechuté à l’entraînement. Une nouvelle blessure à la cuisse dont il n’était revenu pleinement que fin avril, soit après une absence totale de plus de deux mois.

Conséquence à cette série noire: Cavani, dont on salue régulièrement l’hygiène de vie, n’a joué en 2018-2019 "que" 33 matchs en club, son exercice le moins dense depuis 2006-2007 et ses débuts sous le maillot de Palerme, en Serie A. Et s’il faut attendre le diagnostic de sa nouvelle blessure avant de tirer la sonnette d’alarme, la réaction du Matador, dimanche soir, ne laisse rien présager de très bon: l’Uruguayen semble reparti pour un tour de protocole de soins, de séances individualisées, et rappelle bien malgré lui que malgré sa fougue, il va sur ses 33 ans… Cela ne veut pas dire que l’histoire est finie, loin de là. Mais elle risque de s’écrire de plus en plus souvent en pointillés.

dossier :

Edinson Cavani

CC