RMC Sport

PSG: "Les joueurs qui ne font pas partie du projet devront partir", Al-Khelaïfi montre la porte aux indésirables

Dans un entretien accordé ce mardi au Parisien, Nasser Al-Khelaïfi une nouvelle fois exprimé sa volonté de changer les choses au PSG. Le président du club de la capitale a expliqué ce qu'il attendait des joueurs de l'équipe tout en montrant la porte à ceux qui ne se battront pas pour Paris.

A quelques jours de la reprise, le 4 juillet, Nasser Al-Khelaïfi a tenu à réaffirmer la nouvelle impulsion à donner au PSG la saison prochaine. Si le dossier du futur entraîneur de l'équipe n'est pas encore bouclé, Zinedine Zidane ne viendra pas. Ensuite, la direction lancera le chantier des joueurs et de ce côté-là, le président du club francillien s'est montré très ferme ce mardi. Ceux qui ne donneront pas tout pour le PSG ne seront plus les bienvenus. Le dirigeant a sonné la fin du "bling-bling" à Paris.

"Peut-être devrait-on d’ailleurs changer notre slogan… Dream Bigger (rêver plus grand), c’est bien mais aujourd’hui, nous devons surtout être réalistes, on ne veut plus du flashy, du bling-bling, c’est la fin des paillettes, a lâché Nasser Al-Khelaïfi dans un entretien accordé au journal Le Parisien. On a fait de grandes choses depuis onze ans, mais chaque année, on doit se demander comment progresser, comment être meilleurs."

Et le président francilien de préciser sur les joueurs: "On veut des joueurs qui aiment le club, qui aiment se battre, qui aiment gagner. Et on veut que cette mentalité se propage partout dans le club."

>> Toutes les infos et rumeurs du mercato en direct

"Travailler chaque jour à 200 %"

Le PSG possède de nombreux joueurs de grand talent. Mais cela n'a pas réussi à éviter une terrible désillusion en Ligue des champions face au Real Madrid dès les huitièmes de finale. Au-delà de l'engagement sur le terrain, Nasser Al-Khelaïfi prône une véritable remise en question de chacun et surtout un plus grand profesionnalisme. Fini les voyages épuisants, fini les sorties, fini les fêtes, place au travail.

"Ce que je peux vous dire, c’est que nous attendons de tous les joueurs qu’ils fassent beaucoup plus que la saison dernière. Beaucoup plus ! Ils doivent tous être à 100 %. À l’évidence, on n’a pas été assez bons pour aller loin. Pour la saison prochaine, l’objectif est clair: travailler chaque jour à 200 %. Donner tout ce qu’on a pour ce maillot, donner le maximum et on verra le résultat. Il faut redevenir humbles. Il faut changer pour éviter les blessures, les suspensions et les fautes qui font basculer un match."

>> Le meilleur de la Ligue des champions c'est sur RMC Sport

Al-Khelaïfi veut des joueurs prêts à se battre pour le PSG

Quand on pense à des joueurs pas assez impliqués ou disciplinés au PSG, le nom de Neymar revient très facilement sur le devant de la scène. Le Brésilien a même été obligé de tacler ses détracteurs ces derniers jours. Sans cibler un joueur parisien en particulier, Nasser Al-Khelaïfi a souligné l'importance du collectif et du sens du sacrifice dans ce PSG qu'il veut bâtir.

"On arrête de dire: « On veut gagner ça et ça et ça. » On construit. Il faut se discipliner, sur le terrain et en dehors. Celui qui veut rester dans son confort, qui ne veut pas se battre, il restera de côté, a encore asséné le dirigeant du Paris Saint-Germain auprès du journal français. Et il faut créer une vraie équipe, retrouver un véritable esprit collectif. Ce sera la mission du nouvel entraîneur. On veut des joueurs fiers de représenter le PSG et prêts à se battre chaque jour."

"Certains ont profité de la situation"

Le Qatar a racheté le PSG en 2011. Depuis onze ans, de nombreuses stars ont porté le maillot du club avec plus ou moins de réussite. Mais encore aujourd'hui selon le président Nasser Al-Khelaïfi, certains n'apportent pas assez au club. Pire, ils ont abusé de la confiance de la direction qui a tout fait pour leur rendre la vie la plus agréable possible dans la capitale française. Y compris avec des salaires élévés qui peuvent les pousser à ne pas partir lors du mercato.

"Non, il suffit de comparer avec les salaires des clubs à l’étranger. Peut-être n’ont-ils simplement pas de propositions… La période du Covid a fortement réduit le marché et les moyens des clubs. C’est aussi une réalité. Maintenant, la position du PSG est claire: les joueurs qui ne font pas partie du projet devront partir. Certains ont profité de la situation, maintenant c’est fini !"

RMC Sport