RMC Sport

PSG: Manchester United, son attaque... Tuchel sur les nerfs

En conférence de presse ce vendredi à la veille de défier Dijon pour la huitième journée de Ligue 1, Thomas Tuchel est apparu agacé. Il n'a pas apprécié les questions sur la défaite contre Manchester United en Ligue des champions et sur son choix de démarrer sans véritable numéro neuf.

C’est un Thomas Tuchel quelque peu agacé qui a répondu aux questions des journalistes ce vendredi en conférence de presse. L’entraîneur du PSG n’a d'abord pas vraiment apprécié d’être interrogé à plusieurs reprises sur la défaite subie mardi face à Manchester United (2-1), au Parc des Princes, lors de la première journée de la phase de groupes de la Ligue des champions.

"Ce n’est pas possible de trouver des personnes plus affectées que nous. Nous sommes les plus déçus. On parle de Manchester, Manchester et Manchester. Mais la réalité c’est qu’on a un entraînement aujourd’hui pour préparer un match de Ligue 1. J’ai la tête à Dijon (samedi 21h). Mais cette conférence de presse est sur Manchester et la défaite. Dans ma tête, c’est déjà fini ! Mais c'est comme ça dans le foot et c'est comme ça à Paris. On doit oublier. Si on avait gagné, est-ce qu’on aurait célébré pendant trois jours? Ce n’est pas possible. Après Manchester, la conférence est sur Manchester. Avant Dijon, c’est sur Manchester. Et après Dijon, ce sera sur Manchester, bien sûr", a-t-il lâché.

Agacé sur la question du numéro neuf

Le technicien allemand a également été sondé sur son système de jeu. Envisage-t-il de continuer à jouer sans véritable numéro neuf, comme face aux Red Devils en première période ? Là encore, Tuchel est apparu très irrité. "Pourquoi on a joué sans numéro neuf ? Si on n’a pas de numéro neuf, on va continuer à jouer sans numéro neuf. C’est une question un peu ridicule. Si vous aviez fait votre travail et regardez qui est disponible…", a-t-il lancé. Si Mauro Icardi est actuellement indisponible en raison d’une blessure à un genou, Tuchel peut tout de même compter sur Moise Kean. Prêté par Everton, l’avant-centre italien s’est d’ailleurs positionné à la pointe de l’attaque parisienne contre Manchester United quand il est entré à la pause à la place de Danilo Pereira.

Kean pourrait enchaîner contre Dijon puisque Tuchel réfléchit à laisser Kylian Mbappé au repos.

RR