RMC Sport

PSG-OM: Téléfoot montre des images du crachat de Di Maria vers Alvaro

La chaîne Téléfoot a montré ce mardi soir de nouvelles images de l'altercation entre Angel Di Maria et Alvaro Gonzalez, lors de la victoire de l'OM sur la pelouse du PSG. L'analyse de ces plans montrent que le Parisien tourne clairement la tête vers le Marseillais, pendant qu'il crache.

Des images préjudiciables pour Angel Di Maria. Deux jours après la houleuse victoire 1-0 de l'OM contre le PSG, Téléfoot a dévoilé de nouveaux angles de vue d'un des moments polémiques de cette soirée: le supposé crachat du milieu offensif argentin du PSG sur le défenseur espagnol Alvaro Gonzalez.

Ces extraits, un plan large filmé d'une tribune latérale et un plan serré de l'action, supposent que le joueur parisien aurait fauté. Le zoom effectué par le diffuseur de la Ligue 1 permettent de voir assez clairement qu'Angel Di Maria tourne la tête en direction d'Alvaro Gonzalez, avant de cracher en sa direction. Ce qui provoque immédiatement une réaction de colère de l'Espagnol, mais aussi de son coéquipier Hiroki Sakai, non loin de la scène.

>> Abonnez-vous au pass RMC Sport + Téléfoot pour ne rien manquer des chocs de la Ligue 1

-
- © -
-
- © -

Les arbitres vidéo n'avaient rien vu

Pascal Garibian, directeur technique de l’arbitrage, expliquait au lendemain de la rencontre que l'assistance vidéo (VAR) n'avait pas trouvé d'images permettant de valider les accusations des Marseillais: "Cela a fait l'objet d'une recherche par l'assistance vidéo à cette minute-là et elle n'a pas trouvé d'images qui étayaient ce fait-là. Ça ne veut pas dire que ce n'est pas arrivé, mais il n'y a aucune image vidéo qui de manière probante pouvait étayer ce point précis".

Les images de Téléfoot pourront a priori être utilisées par la commission de discipline de la Ligue de football professionnel, dans le cadre de son instruction des incidents survenus lors de cette rencontre. Si Angel Di Maria est reconnu coupable d'avoir craché sur Alvaro Gonzalez, sa sanction pourrait aller jusqu'à six matchs de suspension.

Téléfoot n'a rien de neuf sur Neymar

Concernant l'autre grande polémique de ce Classique, à savoir l'accusation de racisme de Neymar contre Alvaro Gonzalez, Téléfoot a confirmé mardi ne pas avoir d'images supplémentaires qui permettraient d'en savoir plus sur le déroulement de cette fameuse 37e minute. Un plan inédit a néanmoins été diffusé quelques heures avant par la branche arabe de beIN Sports, à la faveur d'une caméra isolée exclusive sur Neymar.

Julien Absalon