RMC Sport

PSG: une lourde suspension pour Kimpembe après son expulsion à Rennes ?

Expulsé ce dimanche en fin de match face à Rennes (1-1) lors de la 36e journée de Ligue 1, Presnel Kimpembe risque de mettre un terme à sa saison en club plus rapidement que prévu. L'international français risque au moins trois matchs de suspension après son tacle sur Jérémy Doku, tout en étant sous la menace d'une plus grosse sanction pour une insulte proférée en rentrant aux vestiaires.

Le PSG a perdu deux points précieux dans la course au titre ce dimanche face à Rennes (1-1), lors de la 36e journée de Ligue 1, mais aussi peut-être Presnel Kimpembe pour la fin de saison. Auteur d'un tacle sur Jérémy Doku à la 88e minute, le défenseur parisien a été logiquement expulsé.

Kimpembe jugé ce mardi

Face à Manchester City mardi dernier lors de la demi-finale retour de Ligue des champions, Presnel Kimpembe avait déjà taclé de manière dangereuse sur Gabriel Jesus en fin de match, pour un carton jaune. Cette fois, le tacle de Kimpembe a pris aussi la cheville gauche de Jérémy Doku, lui valant un carton rouge, gâchant une belle action en contre pour le Stade Rennais. Avant de quitter le terrain, Kimpembe a aussi eu un échange verbal avec Romain Del Castillo, venu le provoquer.

Le cas de Presnel Kimpembe sera jugé ce mardi soir par de la commission de discipline de la LFP et devrait lui valoir au moins trois matchs de suspension pour "faute grossière", comme le stipule le règlement de la ligue. Dans tous les cas, il sera bien suspendu pour la demi-finale de Coupe de France ce mercredi face à Montpellier.

Mais la sanction sportive que risque Kimpembe pourrait être alourdie par son comportement après le carton rouge face à Rennes. En rentrant aux vestiaires, l'international français a proféré un "bande de tapettes", une insulte discriminatoire dont la suspension peut s'étendre jusqu'à 10 matchs. Néanmoins comme le rapporte l'Equipe lundi, l'insulte n'a pas été adressée directement à un joueur mais plus par frustration au moment de rentrer seul aux vestiaires, ce qui devrait être pris en compte par la commission de discipline pour sanctionner le joueur.

Alors qu'il ne reste que potentiellement quatre matchs au PSG en cas de victoire face à Montpellier, Presnel Kimpembe ne sera de retour en principe qu'au mieux pour la 38e journée de Ligue 1. Ou il devra attendre le prochain match amical de la France, avant l'Euro, face au pays de Galles, pour jouer à nouveau.

GL