RMC Sport

Saint-Etienne: pour Galtier, l’OL sait comment "faire péter les plombs à l’adversaire"

Christophe Galtier

Christophe Galtier - AFP

Membre du staff de l’Olympique Lyonnais il y a quelques années, Christophe Galtier loue la capacité des Rhodaniens à pousser leurs adversaires à s’énerver. Les Monégasques, battus chez eux dimanche par les Gones, peuvent en témoigner.

En battant l’AS Monaco chez elle dimanche en clôture de la 18e journée de Ligue 1 (1-3), l’Olympique Lyonnais a frappé un grand coup. Voilà Lyon 4e avec quatre longueurs de retard sur le 3e, Paris. Christophe Galtier, l’entraîneur de Saint-Etienne, a suivi le match des Lyonnais. Et il n’a pas manqué de remarquer comment les Monégasques ont craqué nerveusement : quatre cartons jaunes, un carton rouge direct pour Benjamin Mendy auteur d’un coup de pied sur Corentin Tolisso, une explication houleuse avec l’arbitre M. Ruddy Buquet sur une action litigieuse…

A lire aussi >> Le show Valbuena, le coup de sang de Mendy, le sacrifice de Lemar: les notes de Monaco-Lyon

« Ils savent se maîtriser et faire en sorte que l’adversaire s’énerve »

Coach-adjoint de l’OL pendant un an (2007-2008), Christophe Galtier garde un œil attentif sur les Gones. Et s’il note les qualités offensives de Lacazette &cie, l’entraîneur des Verts pointe « une autre qualité » qui « fait partie de l’ADN du club, de l’expérience du staff, de la formation ». L’OL « sait vous faire sortir du match, faire péter les plombs à l’adversaire », explique Christophe Galtier, qui ajoute : « Et ça a tout le temps été comme ça. Quand nous y étions avec Alain (Perrin, l'ex-entraîneur lyonnais, ndlr), il y avait cela aussi ».

L’entraîneur poursuit : « Ce sont des joueurs qui savent à la fois se maîtriser et faire en sorte que l’adversaire s’énerve, s’agace. C’est une qualité. Ce n’est pas une question d’arbitrage. Ça fait partie du haut niveau. Ils l’ont. (…) Ils ont ce pouvoir offensif qui fait qu’ils savent pousser l’adversaire à la faute, à l’énervement ». A Louis-II dimanche, même le vice-président de Monaco, Vadim Vasilyev, a craqué en accusant les arbitres de favoriser Lyon. De quoi échauffer les oreilles de Jean-Michel Aulas, le boss lyonnais.

A lire aussi >> L’OL est-il vraiment favorisé par l’arbitrage ?

Edward Jay avec Nicolas Bamba