RMC Sport

Troyes-Nice: la colère de Galtier après le "match catastrophique" des Aiglons

L'OGC Nice a été battu ce dimanche par Troyes (1-0), à l'occasion de la 10e journée de Ligue 1. En conférence de presse, Christophe Galtier a fustigé la prestation "catastrophique" de ses joueurs, tout en se remettant aussi en question sur ses choix.

En déplacement à Troyes ce dimanche, l'OGC Nice est tombé pour la deuxième fois de la saison en championnat (1-0). Toujours troisième provisoirement au classement (avec un match de retard), le club azuréen a déçu face à un promu, qui a signé de son côté un deuxième succès en Ligue 1.

En conférence de presse après la partie, Christophe Galtier a dressé un froid constat après la prestation de ses joueurs. Mama Baldé a surgi sur un centre, dès la 3e minute, pour ouvrir le score et par conséquent offrir la victoire à Troyes. "L'entame de match est catastrophique et tout le match est catastrophique. Quand on est aussi mauvais que cela sur 93 minutes, tout le monde a sa part de responsabilité, moi le premier, a lâché l'entraîneur des Aiglons. Troyes mérite largement sa victoire, par le jeu proposé et ce qu'ils y ont mis en terme d'engagement et d'efforts. Ils ont imposé leur rythme alors qu'on aurait dû imposer le nôtre. On a manqué de caractère, d'engagement et ça s'est ressenti dans le jeu."

"On doit avoir un autre visage"

L'OGC Nice a connu un coup d'arrêt après deux victoires contre Brest et Saint-Etienne. Les prochaines semaines s'annoncent importantes avec des matchs face à l'OL et l'OM. Il faudra donc rapidement rebondir pour l'équipe de Christophe Galtier, qui avait choisi d'aligner un duo Delort-Dolberg en attaque face à Troyes. "C'est une grosse déception et une grosse remise en question sur la manière dont je ou on a préparé le match. Plusieurs choses n'ont pas été comprises ou perçues, a analysé Christophe Galtier. On n'a été absent au rendez-vous. Si les joueurs se disent ambitieux, on doit avoir un autre visage, un investissement total quel que soit l'adversaire ou l'horaire."

Malgré de nombreux tirs, les Niçois n'ont pas trouvé la faille face à Troyes, où Adil Rami a effectué sa première en défense centrale, entré en cours de première période. Mais les Aiglons ont été globalement peu dangereux et sont apparus en-dessous sur le plan physique. "Il faut au moins réagir, là on n'a même pas réagi. C'est là-dessus que j'attends mon groupe, a conclu Galtier. On peut être en difficulté et avoir une réaction. Sur ce match, il n'y a rien eu, c'est à la fois agaçant et à la fois ça permettra de poser une réflexion sur le 11 de départ."

GL