RMC Sport

Le vibrant hommage de Guingamp à Julan, pendant le match contre Lens

Avant le coup d'envoi du match contre le RC Lens, pour la 20e journée de Ligue 2, le président, l'entraîneur, les joueurs et les supporters de l'EA Guingamp ont rendu hommage à Nathaël Julan. Le jeune footballeur de 23 ans s'est tué début janvier dans un accident de la route.

Il s'agissait du premier match à domicile, depuis le drame. L'En Avant de Guingamp a rendu hommage à son attaquant Nathaël Julan, mort le 3 janvier dans un accident de la route. Le club et ses supporters ont salué sa mémoire, samedi soir avant le coup d'envoi de la rencontre face au Racing Club de Lens, comptant pour la 20e journée de Ligue 2. Cette saison, il avait fait trois apparitions avec le maillot rouge et noir, dont une en championnat.

Un grand tifo représentant le visage du jeune homme de 23 ans a été déployé dans les tribunes du Stade du Roudourou. "Guingamp pleure l'un des siens, repose en paix Nathaël", pouvait-on lire sur une banderole préparée par les supporters.

"C'était un diamant brut"

"C'est une période difficile. (...) On reprend vie en faisant son métier et en faisant son métier et en repartant sur le terrain. Que ce soit dans le sport ou la vie de tous les jours, on ne se prépare jamais à la perte d'une personne qu'on côtoie au quotidien. C'est choquant", a déclaré l'entraîneur guingampais Sylvain Didot avant le début du match sur beIN Sports.

Le président Bertrand Desplat s'est également exprimé à ce même micro pour lui rendre hommage: "On a envie de jouer ce match pour Nathaël. (...) On a envie de reprendre un cours de vie normal, même si elle ne sera plus exactement la même. Et de tout mettre en oeuvre pour que Nathaël, de là-haut, soit fier de nous. C'est un garçon qui était très attachant. Il avait beaucoup de joie de vivre. Le plus rageant, sur ces dernières semaines il semblait avoir gagné en maturité. Je suis sûr que tous ses efforts allaient finir par être récompensés. C'était un diamant brut, Nathaël".

Les obsèques ont eu lieu jeudi

Nathaël Julan s'est tué au volant de sa voiture, en percutant un arbre après une sortie de route sur une voie express près de Saint-Brieuc. À l'arrivée des secours, il se trouvait déjà en arrêt cardio-respiratoire et son décès a été déclaré sur le lieu de l'accident.

Ses obsèques ont eu lieu jeudi 16 janvier, en présence de ses anciens partenaires de l'EAG. Le président, l'entraîneur et son staff ne s'y trouvaient pas, compte tenu de la diffusion d'un communiqué de la famille leur demandant de ne pas se rendre à la cérémonie.

dossier :

EA Guingamp

JA